Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 mars 2014 7 09 /03 /mars /2014 21:50

   C'est Patrick Bulidon qui vient d'annoncer la triste nouvelle : Jean Chappat est décédé.

   Ceux qui le connaissaient depuis la fin des années cinquante, c'est à dire ses anciens

compagnons de route qui l'avaient rencontré ces derniers mois savaient qu'il lui restait peu

d'espoir. En effet Jean Chappat ," Gustou " pour ses amis, ne pouvait plus combattre contre

la maladie qui le minait depuis quelque temps déjà, lui qui avait manifesté tout au long de sa

carrière un merveilleux tempérament de lutteur.

   Jean Chappat a accompli toute sa carrière sous les couleurs du Cycle Olympique

Chamaliérois. C'est dans les sous-bois et les labours qu'il a construit l'essentiel de son

palmarès. Quatre fois vice-champion d'Auvergne de cyclo-cross derrière Maurice Gandolfo.

Il lui a fallu attendre la retraite de ce dernier pour s'emparer du titre régional. C'était en

janvier 1967.

Quelques lignes de son palmarès

Cyclo-cross

12ème du Championnat de France 1961

Championnats d'Auvergne

1er en 1967 ; 2ème en 1961, 1963, 1965 et 1966 ; 3ème en 1962

1959 : 1er à Saint-Pourçain , 3ème du "Ducreuzet"

1960/1961 : 1er du " Ducreuzet ", 1er à Aubière, à Malintrat, à Cournon,à Perrier et à La Combelle

1961/1962 : 1er à Brives-Charensac, à Malintrat - 2ème à Gerzat et à Perrier

1962/1963 : 1er au Broc, à Saint-Maurice-ès-Allier et à Malintrat

1963/1964 : 1er à Neschers - 2ème à La Combelle - 3ème à Billom et à Nevers

1964/1965 : 1er à Billom, à Aydat, à La Combelle et à Yssingeaux - 2ème à Maurs

1965/1966 : 1er à Beauzac, à Boën-sur-Lignon - 2ème à Vicq-sur-Nahon et à Perrier

1966/1967 : 1er à Perrier

Route

1958 : 1er à Rochefort-Montagne

1959 : 1er à Saurier

1960 : 1er Prix de a fête à Chamalières, à Saignes et à Champeix

1961 : 1er à Bellegarde-en-Marche


 

Repost 0
Published by - dans Carnet
commenter cet article
6 février 2014 4 06 /02 /février /2014 08:53

   Gérard Billot, notamment vainqueur du championnat d'Auvergne cadets en 1964, vient de nous quitter. Gérard Billot, également vainqueur d'une quinzaine d'épreuves chez les cadets entre 1964 et 1966 portait les couleurs de l'Amicale Cycliste Clermontoise. A ses débuts, en 1964, ses principaux adversaires se nommaient : Claude Aiguesparses, Mariano Martinez, Daniel Extrat, Jean-Claude Baud, Alain Skobe et Daniel Michel.

   Devenu hôtelier, il dirigea l'hôtel Villa André à Chamalières.

   Ses obsèques civiles seront célébrées demain vendredi 7 février, à 14h 30, au cimetière de Royat.

Repost 0
Published by - dans Carnet
commenter cet article
15 décembre 2013 7 15 /12 /décembre /2013 11:45

   L'ancien coureur cycliste Angelo Menon est mort vendredi à Montpellier, à l'âge de quatre-vingt-quatorze ans.Né en Italie le 29 octobre 1919, Angelo Menon courut souvent en France et même en Auvergne. Il y gagna la 1ère étape du Tour du Cantal 1947, les 3 heures d'Aurillac 1949 où encore le Prix du Rouergue à Aubin 1949 et le Grand Prix de Mende 1951.

Il termina également 4ème du Circuit du Morbihan 1950, 2ème du Tour d'Algérie 1950 (8ème en 1951+ 2 étapes), 5ème du Tour du Maroc 1951 (+ 2 étapes), 4ème de Milan-San-Remo 1951, 10ème du Giro 1947, 12ème en 1948, 

    Ses obsèques seront célébrées lundi en l'église de Saint-Georges d'Orques (34)

Repost 0
Published by - dans Carnet
commenter cet article
18 novembre 2013 1 18 /11 /novembre /2013 08:50

   Antonio Dos Santos, disparu jeudi dernier à quatre-vingt-trois ans, était capable d'obtenir de bons résultats sur tous les terrains. Résistant et volontaire, bon grimpeur, il fit une excellente saison en 1952 avec en prime une sélection en équipe d'Auvergne pour la Route de France.

     Il réussit ensuite de bonnes saisons au niveau régional, mais avec un zeste d'ambition supplémentaire, le coureur de La Combelle aurait pu prétendre à de meilleures performances dans les grandes épreuves régionales de l'époque.

     Voici un extrait de son palmarès.

1952 :

1er à Auzat-sur-Allier et à Montaigut-le-Blanc

2ème du Prix du commerce au Breuil-sur-Couze

2ème du Prix de la municipalité à Thiers

3ème du Prix de la Saint-Pierre à Brassac

3ème du Grand Prix des commerçants du marché Saint-Pierre à Clermont-Fd

27ème de la Route de France  (119 partants/ 60 classés)

1953

1er du Prix de la Saint-Laurent à Auzon,

1er du Prix de la Saint-Pierre à Bagnols

1er au Breuil-sur-Couze, à Picherande et à Besse

2ème du Prix Martini à Riom

2ème du Gd Prix de Pâques à Issoire

2ème du Prix de la municipalité à Brioude

2ème au Gd Prix de Champeix

1954

1er du Prix d'ouverture à Riom

1er du Grand Prix de Besse

1er Grand Prix des mineurs à Saint-Eloy-les-Mines

1er Prix de la Saint-Jacques à Sainte-Florine

1er à Vergongheon

1er à Sardent

2ème du Circuit de la Sioule aux Ancizes

2ème du Seguin-Chomette à Riom

2ème au Breuil-sur-Couze

1958

2ème Prix des commerçants à La Combelle

- Ses obsèques civiles seront célébrées, demain mardi, à 11h 30 au crématorium de Crouël à Clermont-Ferrand.

 

Repost 0
Published by - dans Carnet
commenter cet article
15 novembre 2013 5 15 /11 /novembre /2013 20:35

SCRIBANTE Pierre    L'ancien coureur cycliste lyonnais Pierre Scribante, souvent présent sur les courses auvergnates entre 1954 et 1964, est décédé mercredi dernier à l'âge de quatre-vingt-deux ans.

    Professionnel de 1956 à 1962, il s'était bâti un palmarès où figurait notamment une participation au Tour 1956, comme coéquipier de Roger Walkowiak. Pédaleur élégant, Scribante était réputé pour ses qualités de rouleur, mais il grimpait également très correctement et à son palmarès figurent notamment une troisième place au Tour de l'Ouest 1959.

    En Auvergne, l'on retiendra sa victoire au Grand Prix d'Ambert 1959 et sa deuxième place au Tour de Haute-Loire 1961.

Chez les indépendants, il a terminé à la seconde place du Tour des Combrailles 1964, avec une victoire d'étape.

    Quelques années plus tard il était revenu dans le milieu cycliste en devenant l'une des figures de l'assistance MAVIC.

Repost 0
Published by - dans Carnet
commenter cet article
11 novembre 2013 1 11 /11 /novembre /2013 21:00

   L'ancien bon cyclo-crossman de la fin des années quarante, Georges Ramoulux, qui fut notamment vice-champion de France en 1949 (3ème en 1946) et champion de Paris en 1949, est décédé le 6 novembre à l'âge de 93 ans.

   Privé du titre suprême par Roger Rondaux, Robert Oubron, puis par André Dufraisse, il se tourna vers la route avec succès. Professionnel de 1947 à 1953, il remporta notamment une étape du Dauphiné Libéré en 1948.

   Sur les routes auvergnates il s'est classé 3ème du Circuit du Cantal 1949.

 

Repost 0
Published by - dans Carnet
commenter cet article
4 novembre 2013 1 04 /11 /novembre /2013 13:58

  C'est une figure très appréciée du cyclisme stéphanois du début des années cinquante qui vient de disparaître avec le décès d'Albert Chaumarat, survenu vendredi dernier à l'âge de 88 ans. Né le 8 juillet 1925 au Chambon-Feugerolles (42), il avait débuté sa carrière en 1943. Au début des années soixante-dix, il avait quitté la région stéphanoise pour s'installer à Bessan (34).

  Professionnel de 1949 à 1956, il se produisait souvent sur les routes auvergnates.

Voici un apperçu de ses places en Auvergne

1949 :

1er du Prix du printemps à Thiers

1950 :

2ème du Grand Prix de Brives-Charensac

1er du Prix de la Verveine du Velay au Puy

2ème du Grand Prix d'Issoire

1952

1er du Prix de la municipalité à Thiers

1954

3ème du Grand Prix d'Ambert

1955

3ème du Grand Prix de la Renaissance au Puy

1956

2ème du Prix de la ville du Puy

 

Repost 0
Published by - dans Carnet
commenter cet article
2 novembre 2013 6 02 /11 /novembre /2013 20:22

bléneau    Max Bléneau, notamment vainqueur du Circuit du Finistère en 1959, est décédé, mercredi, au Centre hospitalier départemental de La Roche-sur-Yon (85), à l'âge de 79 ans.

    Max Bléneau, également  vainqueur de Poitiers-Saumur-Poitiers (1958), avait été professionnel de 1959 à 1961. Il avait participé au Tour de France en 1959 et 1960.

   Ses obsèques seront célébrées lundi 4 novembre à La Roche-sur-Yon.

Repost 0
Published by - dans Carnet
commenter cet article
18 octobre 2013 5 18 /10 /octobre /2013 13:07

BOURLON Albert - 2     Il allait avoir quatre-vingt-dix-sept ans le mois prochain. Albert Bourlon, né le 23 novembre 1916 à Sancergues (Cher), est décédé mercredi après-midi après un accident vasculaire cérébral. Il était le dernier survivant des coureurs français ayant disputé le Tour de France avant-guerre. Dans le Tour, Albert Bourlon avait remporté la 14ème étape (Carcassonne-Luchon) en 1947. C'est à l'occasion de cette étape qu'il a établi le record de la plus longue échappée solitaire - 253 km. Un record qu'il détient toujours.

    Aprés les disparitions de Henri Puppo (29/12/2011), René Debenne  (16/02/2012), Jean Fréchaut  (16/04/2012) et Pierre Cogan (04/01/2013) il était devenu le doyen des coureurs Français du Tour.

    Dans notre région l'on retiendra ses victoires au Grand Prix de Varennes-sur-Allier 1936, au Léon Daniel à Montluçon en 1947, au Prix des Fours à Chaux à Montluçon en 1946 ou encore au Prix des commerçants à Ussel en 1947.

    Il avait débuté en 1934 au VC Bourges avant de rejoindre l'UC Berry, la Pédale d'Alsace, un club de Bucarest  (Roumanie) et de revenir au VC Bourges en 1945.

Repost 0
Published by - dans Carnet
commenter cet article
5 octobre 2013 6 05 /10 /octobre /2013 22:20

 

 YVES GOURD

Coursier qui ne se liait pas facilement, taiseux et solitaire, il faisait sa course sans s’occuper de quiconque. Mis à part ses deux frères Lucien et Yvon il ne fréquentait personne dans le peloton. Ce petit gabarit véritable paquet de fibres nerveuses, explosif en bosse et solide rouleur est toujours resté un coureur trop méconnu du grand public. Il créa une belle surprise lors de son premier titre du Limousin, quand dans la dernière épreuve 85 km chrono il atomisa tous les meilleurs coureurs du comité pour décrocher la palme. Sur le moment beaucoup pensèrent que ce résultat restait chanceux. Mais deux ans plus tard il eut la délicatesse de recommencer justifiant le vieil adage «le facteur sonne toujours deux fois » faisant taire une bonne fois pour toutes tous  les esprits chagrins. Deux autres courses ont situé notre homme sur la planète cycliste, le grand prix de Belvès pro qu’il s’octroya devant V.Huot, A.Dupré, A.Lesca etc et son formidable grand prix de Saint Julien où il fit exploser à la pédale le tout nouveau champion du Limousin R.Poulidor en personne. Dommage que ce très bon coursier ne fut pas accompagné plus souvent, par la motivation et l’envie de réaliser de belles courses. Après sa jolie carrière régionale, il deviendra gardien d’immeuble puis chauffeur de bus. Ce solitaire dans l’âme qui avait coupé tout contact avec le milieu du cyclisme, vient de nous quitter ce 1e octobre à l’âge de 83 ans.

Il avait porté les couleurs des clubs de : Stade Foyen 1948 à 1950, Girondins de Bordeaux 1951 à 1953, Association Sportive Eymetoise 1954 à 1960 et Sainte Foy La Grande pour sa dernière saison en 1961.

Ses principales victoires : Champion de Guyenne sur route des sociétés avec le stade Foyen1950, GP. de Réaux-Vélines 1950 et 1951, Talence- Labouheyre 1951, GP.de St.Emilion, Sauveterre de Guyenne 1952, 2e du championnat de France militaire sur route 1952, 1e du Tour du Bergeracois 1953, 1e des GP du : Fleix, Cercoux 1953, Pellegrue, Le Fleix 1954, Langon, Eymet, les grands vins de Bergerac 1955, le grand huit Baignois, nocturne de Montpon1956, Le Pizou, le Philips à Langon, Belves 1957, Chalais 1958, Augignac , Saint Julien 1959, l’Isle sur Dordogne 1960.

Gérard Descoubes

 

Source Guy Dagot  - http://www.sudgirondecyclisme.fr/

Repost 0
Published by - dans Carnet
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog du cyclisme en Auvergne Limousin
  • : - Tous les résultats des épreuves disputées en Auvergne, Limousin, Languedoc-Roussillon et région P.A.C.A. ainsi que les courses de Six Jours et de demi-fond.
  • Contact

Recherche

Pages