Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 mai 2020 4 14 /05 /mai /2020 14:41
Le Prix de la Saint-Jean à Lamothe

Durant plus de soixante-dix ans, le village de Lamothe, situé à quelques kilomètres de Brioude (Haute-Loire), a été le cadre d'une des nombreuses organisations du Vélo Sport Brivadois. Cette épreuve réservée aux 2,3,J se disputait à l'occasion des fêtes de la Saint-Jean.

-

L'essentiel du palmarès - 1ère édition en ?

28/06/1936 :        JALLUT -          CHAPELLE -         FONTROBERT

23/05/1937 : Roger BLANC -           TAILLANDIER – André BAUDON

12/06/1938 : Paul COUTEL – Sylvain CUOQ -           PECHE

04/06/1939 : Sylvain CUOQ -            BOYER -           RICOUX

Epreuve pas organisée de 1940 à 1945

1946 :

29/06/1947 : Manuel CLEMENTE – Joseph CLEMENTE -        SABATIER

28/06/1948 : Joseph CLEMENTE -             BOURDUGUE – Albert VAISSEYRE

1949 : épreuve pas organisée

18/06/1950 : Joseph COSTA –

24/06/1951 :              BOSS –

1952 :

28/06/1953 :            PORTE -         CHAMORET – Marc JARNO

27/06/1954 : Roger BLANC  (VS Brivadois) –

26/06/1955 : Auguste ANZUR – Victor MIALON – Louis BLANC

30/07/1956 : Gabriel LIOUTAUD – Gabriel PLANCHON – Pierre SAVEL

31/06/1957 : Roger MOSNIER – Roland MALHOMME – R.         COUDERT

Epreuve pas organisée de 1958 à 1969

28/06/1970 : Bernard SOMMAVILLA – Gérard VAYRAC – Louis DEBAKER

26/06/1971 : Gérard CORNAND – Auguste ANZUR – Bernard SOMMAVILLA

1972 : épreuve annulée

24/06/1973 : Patrick MORDIER – Raymond GLAIZE -         MAISONROUGE

01/07/1974 : Raymond GLAIZE –

31/06/1975 : Serge POINTUD – Dominique CARBOLET -       MAGNE

27/06/1976 : Louis DEBAKER – Roland AMALOU – Lucien GIBERT

26/06/1977 :           FIORILLO  (VC Ambert) – Dominique CARBOLET -        TARTIERE

25/06/1978 : Max SALVINI – Serge CHAVAROT  (PTT Clermont) – Michel GOUTTEFARDE

24/06/1979 :           BADIOU  (Langogne) – Patrick SOLA – Raymond GLAIZE

29/06/1980 : Raymond GLAIZE – Eric VERNET – Guy GRAGLIA

28/06/1981 : Patrick JEREMIE – Casimir TRENTO – Noël TOURNEBIZE

27/06/1982 : Hervé FOUILLOUSE  (VC Dorlay) – Jacky FAURE – Georges CHARREL

26/06/1983 : Claude SEGUY – André MONTEIL – Eric VERNET

24/06/1984 : Daniel CHAPELAND – Raymond GLAIZE – Eric HEBRARD

23/06/1985 : Patrick HUGON – Hervé FOUILLOUSE – Alain PERROT

22/06/1986 : Jean-Pierre MOSNIER – Eric VERNET – Gérard CHOSSON

28/06/1987 :

26/06/1988 : Thierry BERNARD – Philippe SOUVETON – Claude COURT

25/06/1989 : Guy MAS – Hervé ARSAC – Jean-Marc BONNARD

24/06/1990 : Philippe BARDET – Philippe CHASSAING  (ECCF) – Bernard MIRMAND  (St-Flour)

23/06/1991 : Pierre-Jean ALDON – Arnaud BASSY – Patrick MONIER  (VC Roannais)

21/06/1992 : Dominique CARBOLET – Claude COURT – Christophe DELAIR  (VS Brivadois)

27/06/1993 : Benoît LUMINET – Pierre-Jean ALDON – Olivier HABER

26/06/1994 : Jean-Pierre MAISSE  (Montbrison) – Philippe FRADIN – Marc GOUTAL

24/06/1995 : Aurélien POYET – Pierre-Jean ALDON – Alexandre DELAIGUE

22/06/1996 : Jérôme FERNANDES – Pascal IMBERDIS  (COC) -          FAURE  (VC Ambert)

21/06/1997 :

27/06/1998 : Lilian JAVELOT – Mathieu RIVORY – Jean-Pierre MOSNIER

26/06/1999 : Christophe CARCENAC – Christophe POURRAT – Alexandre ROUSTAIN

24/06/2000 : Sébastien POURTIER – Jean-Luc FAURE – Claude VEROTS

23/06/2001 : Hervé SIREYSOL – François LESCA – Frédéric BARRIERE

Epreuve plus organisée

 

 

Partager cet article
Repost0
14 mai 2020 4 14 /05 /mai /2020 11:42
Marion Robin (EC Mozac), première féminine en 2019

Marion Robin (EC Mozac), première féminine en 2019

Loïc Chartier (VC Cournon d'Auvergne), vainqueur au sprint en 2019

Loïc Chartier (VC Cournon d'Auvergne), vainqueur au sprint en 2019

Nicolas Rousset-Favier (VC Riom), vainqueur de la course cadets en 2019 devant Bastian Planche et Maxence Lathuillière (Cours-la-Ville)

Nicolas Rousset-Favier (VC Riom), vainqueur de la course cadets en 2019 devant Bastian Planche et Maxence Lathuillière (Cours-la-Ville)

Le Prix de l'Ambassadrice de Montferrand

Le Prix de l'Ambassadrice de Montferrand, anciennement Prix de la Rosière, n'aura pas lieu ce samedi. Ce sera la première fois depuis sa création en 1939 que cette épreuve sera annulée pour une raison autre que des travaux de voirie sur le circuit et la finale de H Cup de rugby en 2013.

L'ensemble des podiums

1939 : Jean BLANC - René COUDERT - Angelo GEMINIANI

1940 :        GIGOUX

1941 : Antoine BARTIN - Jo NERI - Henri PELLABOUT

1942 : Louis PAQUET - René COURALLY - Angelo GEMINIANI

1943 : Jean TOURNUS - Angelo GEMINIANI - Noël VAN CELST

1944 : Jean TOURNUS - Henri PELLABOUT - Guy BRUN

1945 : Jacques MODOLO - Emile DAGNIERE - Antoine BARTIN

1946 : Jean BLANC - Alfred BEGON - Antoine GOMEZ

1947 : Lucien BULIDON - Jean DALLET - DORAT

1948 : Amédée DAMBRUN - Roger GERMAIN - Guy BRUN

1949 : Roger GERMAIN - René CHARBONNIER - Lucien BULIDON

1950 : Jo NERI - P.  TARDIEU - CHAUSSE

1951 : Max COHEN - Yves COHEN - Dino ALESSIO

1952 : Robert CHAUX - Jean MENNECHET - Dino ALESSIO

1953 : Marcel BUZZI - André SOUCHAYRE - Guy PULVERYY

1954 : Jean BLANC - Albert CAVAGNA - Roger GERMAIN

1955 : Joseph COSTA - Jean BLANC - Ange KOTTAK

1956 : Robert DESSITE - Jean BLANC - Yvan RAUCOURT

1957 : Joseph COSTA - René DE ROSA - Jean MENNECHET

1958 : Célestin DEBORD - Dino ALESSIO - Jacques DURAND

1959 : Jacky DENIZON - Achille TOMASELLO - Marcel DEBOST

1960 : André GRESPAN - Jacky DENIZON - Georges DEMAY

1961 : Ferdinand DEVEZE - Fernand FARGES - Roger GERMAIN

1962 : Michel LAURENT - Daniel IMBAUD – Robert MARCEAU

1963 : André GENESTE - Raymond FAYARD - Marcel KREMENSKI

1964 : épreuve pas organisée

1965 : Jean-Claude PELLEGRINO – Miguel MOLERO - Michel LAURENT

1966 , 1967, 1968 : épreuve pas organisée

1969 : Michel GONTHIER - Daniel BARBRY - Fernand FARGES

1970 : Alain DENIZON - Alain SKOBE - Daniel BASSI

1971 : Maurice FONTANEL - André CHIRAT - Jean-Claude BAUD

1972 : Michel CHAMPEIX - Jacky ROUGERON - Serge POULHES

1973 : Yvon VERNE - Lucien GONTHIER - Jean LAMON

1974 : Jean-Pierre PEYREBESSE -    PORTEJOIE - Jacky ROUGERON

1975 : Jean-Paul FAURE - Alain NERI - Christian NERI

1976 : Gérard PRADIN - Lucien GONTHIER - André CHIRAT

1977 : Alain COURTIAL - Robert GAUTHIER - Philippe CARPENTIER

1978 : Christian NERI - Jean TIBERGHIEN - Serge POULHES

1979 : Jean-Paul FAURE - Patrick SENISSE - Robert GAUTHIER

1980 : Daniel CEULEMANS - Jacky ROUGERON - Alain COURTIAL

1981 : Jean-Paul FAURE - Serge PERRET - Jacky ROUGERON

1982 : Gilles RAVEYRE - Christian MAGNE - Jean-François GIRONDE

1983 : Mariano MARTINEZ - Bernard CASAS - Jean-Michel BOURGEOT

1984 : Mariano MARTINEZ - Thierry ANDRIEU - Jean-Marc CAYOT

1985 : Claude LAFFAIRE - Maurice PRAT - Jean-Claude CHASSARD

1986 : Claude COURT - Serge POULHES - Guy BARLET

1987 : Christophe PAILLER - Marcel PRUDHOMME - Patrick CACAUT

1988 : Daniel VALENTIN - Dominique ROSSIGNOL - Pascal MIGNARD

1989 : Stéphane GENESTOUX - André PEZET - Jean-Luc BARBAT

1990 :      ACHARD (Autun) - Lionel CHASSAGNOL - Serge FAURE

1991 : Eric PEYROT - Lionel BOUCHET - Emmanuel RIVES

1992 : Lionel FOUCHARD - Joseph CALDEIRA - Lionel BOUCHET

1993 : Olivier HUBERT - Philippe SIMONIN - Mariano MARTINEZ

1994 : Lionel FOUCHARD - Ludovic CISZEWSKI - Dominique ROSSIGNOL

1995 : Alain GAUTHE - Didier ARBAULT - Mickaël JAMMES

1996 : Denis ROUDIER - Denis CONAN - Philippe SIMONIN

1997 : épreuve pas organisée

1998 : Gérald LIEVIN - David PLAISANT - Jean-Paul GAUTHIER

1999 : Christophe PAGES - Pascal BEDU - Alain GAUTHE

2000 : David FRESQUET - Patrick SENISSE - Mickaël CAILLETA

2001 : Emmanuel RIVES - Cyril CHAMPEIX - Arnaud BERGERON

2002 : Cédric PETITJEAN - Cyril CHAMPEIX - Christophe DELAIRE

2003 : Edouard DE FREITAS - Mickaël BERARD - Arnaud MOREAU

2004 : Cédric PETITJEAN - Lionel FOUCHARD - Grégory UNIQUE

2005 : Keng Hsien CHEN (RC) - Emmanuel RIVES - François DOUHET

2006 : Sylvain GRANZOTTO - François VERNET - Lionel FOUCHARD

2007 : Christian BRAUN - Guillaume CHABORY - Pierre BONNET

2008 : Pierre BONNET - Aurélien TARRIT - Romain DAUMAS

2009 : épreuve pas organisée - travaux de voierie

2010 : Fabrice CHABENAT - Brice CHATEAU - Bruce TERRAS

2011 : Cédric MIOLANE - Dominique DI MANNO - Mickaêl BRULETOURTE

2012 : Maxime MONIOT – Cédric MIOLANE – Jérémy PRIVAT

2013 : Epreuve annulée en raison de la finale H Cup de rugby !

2014 : Térence BOURASSET – Romain FAYOLLE – Cédric MIOLANE

2015 : Baptiste BONNET – Bastien VAN DELET (Poigny)– Kévin MATHIEU

2016 : Florian MARTIN – Timothée DELAVAUD – Kévin MATHIEU

2017 : Jonathan MARTIAL - Quentin RONGERE - Térence BOURASSET

2018 : Anthony BISCEGLIA – Pierre-Mathieu PELLIER – Antoine DUPUY

2019 : Loïc CHARTIER – Victor TISSOT – Axel BRUGET

 

Le Prix de l'Ambassadrice de Montferrand
Le Prix de l'Ambassadrice de Montferrand
Partager cet article
Repost0
13 mai 2020 3 13 /05 /mai /2020 17:23
Il y a 20 ans ... 13 et 14 mai 2000

Samedi 13 mai

- Saint-Denis-des-Murs  (87) Conseil municipal

1 : Andy GAILLARD (UC Briviste) - 2 : Jimmy WRIGHT (Gbr-UCD Nord 87) - 3 : Serge GAMBARD (VC Aubusson)

- Feurs  (42)

1 : Benjamin LEMAY  (VV Savigneux) - 2 : David RULLIERE  (PTT Sy-Etienne) - 3 : Denis CONAN (FA Cournon Le Cendre)

.

Dimanche 14 mai

- Saint-Caprais  (03)  Comité des fêtes

1 : Denis CONAN (FACC) - 2 : Romain DAUMAS (VC Riom) - 3 : Guillaume CHARREL  (VC du Velay) - 4 : Romain DEKAEZMAKER  (VS Montluçon)

- Issoire  (63)  "Eugène Marchand"

1 : Sébastien FRESQUET  (USP Issoire) - 2 : Cheistophe PARRA (VC Ambert) - 3 : MOUNIER (VC Ambert) 

Cadets - 1 : Tom THIBLIER  (RO Saint-Amandoise) - 2 : Sébastien FONLUPT (VC Ambert) - 3 : Sébastien GACON (ECCF)

Minimes - 1 : Cyril TRIVES (PTT Clermont) - 2 : Ludovic LESCURIER (UCVS) - 3 : Nicolas AUROY

- Clermont-Ferrand  "Commerçants quartier Saint-Jacques"

1 : Christophe LE CALVEZ  (NL) - 2 : Pascal GIBEAU  (VS Gerzat) - 3 : Thomas LORBLANCHET  (ECCF)

.

Résultats extérieurs

- Brive (19)  4ème Boucle du Causse Corrézien"

1 : Ludovic ROUDIER (UV Limousine)- 2 : Jean MESPOULEDE PTT Périgueux) - 3 : Mathieu GENIEZ (VC Rodez) - 4 : Rodolphe PRADEL  (UC Felletin) - 5 : Sébastien GARCIA  (UC Briviste)

- Virieu-le-Grand  (01)

1 : V.  COLLIN  (VCLVV) - 2 : Patrick FERRARIS  (AS Berthelot Mermoz) - 3 : Thierry MARMOTTAN

- Lyon (69)  "54ème Prix de Gorge de Loup"

1 Cyrille GAREL  (Vélo Griffon) - 2 : J.  BLOND  (Lyon Sprint Ev.) - 3 : C    BIANCHI  (VCLVV)

Partager cet article
Repost0
13 mai 2020 3 13 /05 /mai /2020 11:28
Giuseppe et Dominique Patruno

Cette article consacré à Giuseppe et Dominique Patruno vous est proposé par Patrick Dorkel " As du Cyclisme" -  https://www.facebook.com/As-du-Cyclisme-

Les Patruno

 

Giuseppe Patruno : « A midi, je ne mangeais pas, j’allais rouler deux heures »

 

Giuseppe et Dominique Patruno font partie du paysage cycliste auvergnat. Originaire du sud de l’Italie, la dynastie est venue se fixer à Clermont-Ferrand à la fin des années 50. A la longévité de Beppe, son fils a opposé une carrière à moitié accomplie. Pas une course en Auvergne sans voir l’un ou l’autre. Dominique reste implanté dans le milieu cycliste puisqu’aujoud’hui encore il est le mécanicien attitré du Team Pro Immo Nicolas Roux. Deux parcours différents pour deux personnages très attachants.

 

Beppe, quel est ta date et ton lieu de naissance ?

 

Je suis né le 22 février 1939 à Corato dans les Pouilles en Italie. Enfant, j’ai vécu la rivalité entre Fausto Coppi et Gino Bartali qui divisait l’Italie. J’ai commencé à faire de petites courses de villages à droite à gauche avec un vieux vélo. Nous n’avions pas d’argent. Après guerre, la région des Pouilles, tournée vers l’agriculture, était très pauvre. Un des coureurs les plus connus se nomme Vito Di Tano. Il a remporté deux fois le titre mondial de cyclo-cross chez les amateurs. Il dirige aujourd’hui les cyclo-crossmen transalpins à Milan. Les courses ont surtout lieu dans le nord. Cela représentait beaucoup d’argent pour aller les disputer.

 

Comment viens-tu au cyclisme ?

 

Mon frère qui était déjà en France m’a proposé de le rejoindre en 1956 à Grenoble. Avec mes premiers salaires, je me suis acheté un vélo de course ; j’ai commencé à m’entraîner dans la région grenobloise. J’ai pris ma première licence en 1958. Mon directeur sportif était Pierre Molinéris (Vainqueur d’étape sur le Tour 1952). Il dirigeait l’Association Sportive Franco-Italienne. En 1957, je suis allé de Grenoble au sommet du Galibier pour aller voir passer le Tour avec Anquetil, Nencini... Mon frère s’est marié à Clermont-Fd, je suis parti le rejoindre. A Grenoble je travaillais en usine alors que j’étais apprenti maçon. En Auvergne, j’ai trouvé du travail sur les chantiers. J’ai disputé ma première course le 1er mai à Riom, le Prix du Muguet. Je me suis licencié au Cycle Olympique Chamalièrois. J’ai porté les mêmes couleurs durant 37 ans.

 

Pas facile de combiner le métier de maçon et la pratique de la compétition ?

 

Quand je suis arrivé en France, à part mon frère je n’avais pas d’autre famille. J’ai plus passer de temps à travailler qu’à m’entraîner. Soit j’allais rouler après ma journée ou alors je ne mangeais pas à midi pour faire deux heures de vélo. Parfois il fallait faire 60 heures par semaine ! Il m’arrivait d’aller travailler le dimanche matin, j’allais courir l’après-midi ! C’est ce qui s’est passé à Cébazat. Je ne voulais même pas disputer la course. Mon épouse me prépare une assiette de pâtes. Je me suis dit : « On verra bien » ; j’ai terminé second.

 

 

Giuseppe et Dominique Patruno

Tu as disputé de grandes épreuves ?

 

La plus belle course à laquelle j’ai participé, c’est le « Grand Prix du Rasoir Philips » en 1961 avec les professionnels (Jean Dotto, Louis Bergaud, Guy Ignolin (le Vainqueur), Willy Bocklandt, Luis Otano…). J’avais pris une journée de congé pour faire cent bornes afin de préparer cette course. J’ai abandonné lors de la 3e étape. D’avril à septembre nous disputions deux à trois épreuves par semaine. En 1962 j’ai obtenu de bons résultats, je pense que c’était ma meilleure année. En 1963, sur la route de Riom, vers Ladoux je me suis fais renverser par une voiture, je suis resté trois jours dans le coma et ma jambe droite a été sérieusement amochée. Quand j’ai repris, j’ai disputé la saison de cyclo-cross, où j’ai fait de nombreuses places, puis la saison sur route. J’ai parfois joué de malchance. En 1966, dans le Cantal, je touche la roue d’un gars je me retrouve au sol avec une fêlure du fémur. En 1969, lors d’un cyclo-cross à Mozac, j’étais en seconde position derrière Daniel Barbry, je prends un caniveau, tombe sur la tête, ce qui m’occasionna huit points de suture.

 

Jusqu’à quel âge as-tu couru ?

 

J’ai arrêté à 70 ans. J’ai couru en UFOLEP, en cyclos. L’an dernier j’ai encore fait 15 000 km. Le matin je me lève, je tourne en rond à la maison, alors je prends le vélo et je vais rouler 80 km. Je me suis beaucoup impliqué au Comité d’Auvergne pendant une quinzaine d’années. J’étais l’homme à tout faire : masseur, directeur sportif, mécano… Quand une équipe italienne venait courir dans notre région je les encadrais comme traducteur. J’ai aussi accompagné une équipe junior italienne lors d’une course internationale…

 

Quels sont les coureurs qui t’ont impressionné en Auvergne ?

 

Je pense à Jean Blanc qui a disputé le Tour 1949, Dino Alessio, Fernand Farges, Ferdinand Julien, Daniel Barbry… Ce sont des copains, nous sommes toujours contents de nous retrouver. Au plan international j’étais impressionné par les démarrages de Franco Bitossi.

 

Tu as transmis ta passion à Dominique

 

J’ai toujours suivi le vélo y compris à la télé. Il a baigné dans ce milieu. Il a pris la relève...

 

 

 

 

 

Dominique Patruno : « A partir du mois de mai, je ne pensais plus au vélo »

 

 

Dominique (5 septembre 1969 à Chamalières) est l’exemple même du coureur pétri de talent qui a pratiqué le cyclisme comme un jeu, vivant l’instant présent sans chercher à franchir les paliers qui l’auraient conduit à des résultats plus en rapport avec ses possibilités physiques. Doué sur la route comme en cyclo-cross, son parcours est atypique. Dominique apporte beaucoup de fraîcheur par sa désinvolture mais il démontre aussi que la compétition est une exigence qui doit se vivre à 100 %.

 

Avec un père qui a consacré une partie de sa vie au vélo, la route était tracée ?

 

Enfant il m’emmenait aux courses. Lorsqu’il ne voulait pas, j’allais me cacher dans la voiture. J’ai débuté le cyclisme en minime 2e année en ne disputant qu’une course le Championnat d’Auvergne que j’ai terminé autour de la 20e place. J’étais licencié, comme mon père, au Cycle Olympique Chamalièrois, jusqu’à ma première année de senior. En cadet 1, je n’ai pas couru. J’ai repris en cadet 2e année en remportant trois ou quatre épreuves.

 

 

 

 

Giuseppe et Dominique Patruno
Podium de Saint-Herblain : D. Patruno en compagnie de Cyriaque Duval, vainqueur, et L Ory

Podium de Saint-Herblain : D. Patruno en compagnie de Cyriaque Duval, vainqueur, et L Ory

Tes résultats ont été rapides ?

 

En senior, j’ai débuté la saison en 3e catégorie, en juin j’étais passé en 1ère en terminant 4e du Championnat d’Auvergne au Breuil dans l’Allier. Le dimanche d’après je gagnais à Largnac (15) devant Aigueparses (ex-pro). Puis j’ai fait mon service militaire au mois d’août à la Base Aérienne d’Orange. On travaillait le matin, l’après-midi, nous ne faisions que du vélo. J’ai signé une licence à Montpellier. Nous étions dirigé pas Roger Pingeon (Vainqueur du Tour 1967). C’était un directeur sportif dur avec nous mais aussi très à l’écoute de ses coureurs. J’ai disputé de belles courses : Montpellier-Barcelone, Le Tour du Gévaudan... Dans l’équipe, il y avait Stéphane Goubert (pro de 1993 à 2009). Lorsque je suis rentré de l’armée j’ai signé dans la formation à Patrick Bulidon à Aulnat.

 

 

Giuseppe et Dominique Patruno
Giuseppe et Dominique Patruno

Comment se déroulent ces premières années avec Patrick ?

 

Dans l’équipe il y avait du beau monde avec Jacek Bodyk, Henryk Charucki (vainqueur du Tour de Pologne 1979), Marcel Kaikinger (pro de 1982 à 1988), Eric Fouix, Jean-Philippe Duracka. Dès la première année, j’ai été sélectionné pour le Tour d’Auvergne où j’ai eu un rôle d’équipier. J’étais plutôt grimpeur, 1,73 m pour 58 kg, doté d’une bonne pointe de vitesse, je passais bien les bordures. J’étais très performant en début de saison, dès qu’arrivait l’été, je m’éparpillais un petit peu. Les copains ne me voyaient pas de quinze jours, après je reprenais le vélo… Mon père partait au boulot, on se croisait, moi je rentrais de boîte de nuit. Je dormais puis après j’allais rouler. Je travaillais l’hiver en intérim ; aux beaux jours j’essayais de ne faire que du vélo. Je ne regrette pas mais j’ai vu des David Delrieu, Vincent Cali passer pro alors que je ne valais pas moins qu’eux. Ils étaient sérieux. Je n’ai pas su faire les sacrifices nécessaires.

Giuseppe et Dominique Patruno

Tu as fais une belle carrière en cyclo-cross

 

Le public se souvient davantage de mes performances en cyclo-cross alors que sur route mon palmarès n’est pas mal non plus avec un titre de Champion d’Auvergne en 1996. Lorsque j’étais sérieux, je ne craignais personne. Je me souviens avoir remporté trois courses le même week-end en 98, La Nocturne de Tulle, le Puy-en-Velay et les « Deux Ponts » à Montluçon. J’avais 85 de VO2max sans faire le métier. J’avais aussi mon franc-parler ce que tout le monde n’appréciait pas.

En cylo-cross, j’ai débuté avec le vélo à mon père. En junior, j’ai participé à des stages en équipe de France. J’ai terminé 3e d’une manche du Challenge National 1986 (5e). Je devais disputer les Championnats du Monde à Prague lorsque je crève près de l’arrivée, je termine 8e et je vois s’envoler ma sélection. En 97, j’ai remporté 13 cyclo-cross, j’ai aussi deux titres de Champion d’Auvergne et un titre de Champion du Languedoc.

 

Quels ont été les coureurs qui t’ont le plus marqué lors de ta carrière cycliste ?

 

Je crois que ce sont les Polonais : Bodyk, Charucki, Karlowicz. Ils avaient une manière très particulière de s’entraîner. On avait prévu de faire 150 bornes, il n’y en avait qu’un qui menait de bout en bout. Le lendemain c’était le tour d’un autre qui partait pour un contre-la-montre de 150 km. Nous étions incapables de faire cela, ils avaient une autre dimension. Mais je n’oublierai pas Jean-Philippe (Duracka), l’année où il a été numéro un français.

Chez les pros lorsque je suivais David Millar sur un chrono, c’était beau à voir. Il ne bougeait pas sur le vélo, prenait des virages fluides, un régal. J’ai appelé mon fils Marco en rapport à Marco Pantani que j’admirais énormément.

 

Un coureur de ton niveau gagnait combien par saison ?

 

Je n’ai rien à cacher, regarde, saison 87, 18 235 francs en sachant que je courais très peu l’été. Si on remportait une victoire il fallait partager avec les équipiers qui t’avaient aidé. Regarde en 97, j’ai participé à 19 cyclo-cross, j’ai empoché 15 000 francs.

 

Quand tu arrêtes, tu restes dans le vélo ?

 

J’ai été mécano chez Besson-Chaussures puis dans l’équipe Post-Swiss Team, je gagnais bien ma vie, payé en francs suisses. En fait j’avais sympathisé avec d’autres mécanos et par connaissance (Guy Millet) on a fait appel à moi. J’ai accompagné l’équipe helvétique sur toutes les courses en France ainsi que sur le Tour de Suisse, le Tour d’Autriche. Cette année-là Martin Elmiger, un de nous coureurs, est devenu Champion de Suisse.

L’année d’après un mécano de l’équipe Cofidis tombe malade Guitof me demande si je peux le remplacer sur le Tour de Valence. Du coup, j’ai été mécano de la formation sur Tirreno-Adriatico, Milan-San Remo avec de grands coureurs Millar, Trentin, Lelli, Moncoutier, Gaumont, Andrei Kivilev. Cette année-là j’ai fait la dernière semaine du Tour de France. Derrière j’ai fait la Vuelta. Quand tu partais, tu ne rentrais pas à la maison pendant deux mois. Nous étions trois mécanos. Chacun s’occupait de trois coureurs.

 

Tu as repris le vélo à quel âge ?

 

J’ai repris le vélo à 38 ans à Cusset ! J’ai gagné mon dernier cyclo-cross à 43 ans. C’était un défi que je m’étais fixé. Je voyais des gars qui étaient dans ma tranche d’âge encore très compétitif, j’ai donc pris une licence au CC Périgueux-Dordogne. En trois mois d’entraînement je suis revenu à niveau. J’ai disputé dix cyclo-cross, j’en ai gagné cinq. Lorsque j’ai arrêté la compétition, je ne voulais pas prendre vingt kilos, j’ai continué à rouler pour m’entretenir.

 

Maintenant que tu es mécanicien du Team Pro Immo, comment vois-tu l’équipe de l’intérieur ?

 

C’est un groupe bien encadré avec Jean-Philippe Duracka. Je pense que Nicolas Vogondy apporte beaucoup compte tenu de son expérience acquise chez les pros. Pour ma part, j’ai toujours été très proche des coureurs. Ils savent que lorsqu’ils montent sur le vélo, il est nickel. Les victoires sont difficiles à gagner en Auvergne. L’équipe porte toujours tout le poids de la course.

Je suis très lié d’amitié avec Patrick Bulidon qui a parfois dû être déçu par mon comportement de coureur. Il y a des saisons durant lesquelles il aurait pu me virer. Fin juillet, je partais en Italie à la plage. J’ai remporté quelques courses aussi là-bas. Mais je lui gagnais quand même cinq ou six courses dans l’année.

 

Raconte-nous une anecdote amusante

 

Au Tour de la Martinique, échappés à cinq avec un coureur suisse et trois locaux, j’étais leader virtuel avec cinq minutes d’avance, à 15 km de l’arrivée. Je me voyais déjà sur le podium avec le bouquet ! Une vache, apeurée par les klaxons, a cassé sa chaîne. Elle est venue me percuter ainsi que le coureur suisse laissant filer les trois Martiniquais. En guise de podium, je me suis retrouvé à l’hôpital avec un traumatisme aux cervicales.

En Italie j’ai oublié mon sac à la maison lors d’une course remportée par Leonardo Piepoli (Meilleur Grimpeur du Giro 2007). Il m’ont prêté un cuissard, une paire de chaussures deux pointures en dessous de ma taille et un T-Shirt en guise de maillot. J’ai néanmoins terminé la course.

 

Comme souvent, c’est un bel après-midi que nous avons passé à évoquer les souvenirs de Beppe et de Dominique. Bien sûr on imagine mal les années à venir sans un Patruno sur le vélo. Mais Dominique connaît trop bien les exigences du métier de coureur cycliste pour orienter son fils sur cette voie difficile. Pour l’instant, il joue au foot. Mais quand la passion nous tient...

 

 

 

 

Giuseppe et Dominique Patruno
Partager cet article
Repost0
13 mai 2020 3 13 /05 /mai /2020 09:06
Albert Frigo, vainqueur à Saint-Yrieix-la-Perche

Albert Frigo, vainqueur à Saint-Yrieix-la-Perche

Après le confinement et avec la poursuite de la fermeture des archives et autres bibliothèques, la rubrique "Il y a 50 ans" va subir quelques restrictions notamment au niveau des coupures de presse et des classements au delà des podiums. Je m'en excuse mais la rubrique continue en attendant des jours meilleurs. Merci à tous et tout particulièrement aux très nombreux visiteurs de cette rubrique.

Vendredi 8 mai 1970

- Saignes (15)

1 : André VIELRECOBRE (VC Maurs)

2 : Fernand FARGES (VC Maurs)

3 : Raymond GOUTAL (UC Aurillac)

- Moulins (03) « Prix Fernand Martinet »

1 : Jacky PORTEJOIE (UCSP)

2 : Daniel COTTAIS

3 : Roger PELLETIER

-

Résultats extérieurs

- Brive (19) « Prix de la Victoire »

1 : Georges ISSIOT (VC Maurs)

2 : Claude HUE CC Périgueux)

3 : Jean PRAT (VC Maurs)

4 : André LAROUDIE (CRCL) – 5 : Jean-Paul SAUVIGNAT (CC Périgueux) – 6 : Jean-Paul BOYER (G. Sarladais) – 7 : Roger DEMARTIN (CRCL)

- Brive (19) Boucles du Bas-Limousin

1 : Francis DUTEIL (CRCL)

2 : Roger BARTHELEMY (UC Aurillac)

3 : Francis DUBREUIL (CRCL)

4 : Manuel MANZANO – 5 : Jean SERVIERES (VC Tulliste) - 6 : Alain BUFFIERE (P. du Nontronnais)

7 : Jean-Marie VALADE (EC Foyenne) – 8 : Pierre-Raymond VILLEMIANE

 

Dimanche 10 mai

- Riom (63) « Prix du Printemps »

1 : André CHAMPION (AC Clermontoise)

2 : Pierre RIVORY

3 : Michel LAURENT (AS des Graves)

- Saint-Flour (15)

1 : Fernand FARGES (VC Maurs)

2 : Christian GRELICHE (CO Chamalières)

3 : Roger BARTHELEMY (UC Aurillac)

- Huriel (03)

1 : Patrick LIS (VCC) – 2 : STELLMACHER – 3 : André DAUGERON

- Saint-Caprais (03)

1 : Michel COLIN – 2 : Alain GUILLAUMIN – 3 : Pascal JARDIN

- Saint-Anthème (63) « Prix des anciens d'AFN »

1 : CROZET -

- Flat (63)

1 : Roland HIRET (ACC) – 2 : Jean-Louis REOL (ACC) – 3 : Roland AMALOU (VS Brivadois)

- Châtel-Montagne (03) « Jeanne d'Arc »

1 : SIGNORET (UCSP) -

- Besson (03) « Prix du quartier nègre »

1 : FOURNERON ??

 

Résultats extérieurs

- Busseau-sur-Creuse (23) « 19ème Prix »

1 : Jean-Pierre TARTIERE (COC) – 2 : Roland VANGEON (VSM) – 3 : Joseph LE HERICY (AC Bourganeuf)

- Aubusson (23) « Circuit du mont »

1 : Denis PRIOURET (VC Aubusson) – 2 : Bernard SOMMAVILLA (VS Combellois) – 3 : Yves LABERNIA (ACC)

- Saint-Agnan-de-Versillat (23)

1 : Christian THIMONNIER (AS Saint-Junien) – 2 : Rémy PLAT (JPC Lussac) – 3 : Claude SAVIGNAT (UVL)

- Vicq-sur-Breuil (87) « Charles Clément »

1 : Tony LEBOURG (CRCL)

2 : Raymond BREUIL (CRCL)

3 : Jean-Claude SANSONNET (CRCL)

4 : Daniel SAVARY (CRCL) – 5 : Jean-Claude LAVERGNE (ASSJ)

- Pensol (87)

1 : Christian PIERILLAS (UVL) – 2 : Michel MOURNAT (CC Périgueux) – 3 : Francis ELICES (UVL)

-

Lundi 11 mai

Résultat extérieur

- Saint-Yrieix-la-Perche (87) « Place de la nation »

1 : Albert FRIGO (CC Périgueux)

2 : Pierre TARDY (UC Nontron)

3 : Daniel SAMY (UV Saint-Eloy-les-Mines)

4 : Albert PETER (ASSJ) – 5 : Lucien SAUTIER (CC Périgueux) – 6 : Roger BARTHELEMY (UC Aurillac) – 7 : Valentin RIGAUD (VC Aubusson) – 8 : Fernand FARGES (VC Maurs)

 

Partager cet article
Repost0
12 mai 2020 2 12 /05 /mai /2020 15:48
Le podium 2019 avec Mickaël Guichard porteur du "Maillot bleu"

Le podium 2019 avec Mickaël Guichard porteur du "Maillot bleu"

Maxime Urruty, deuxième du Tour 2019 à seulement 8 secondes du vainqueur.

Maxime Urruty, deuxième du Tour 2019 à seulement 8 secondes du vainqueur.

Tour Cycliste d’Eure-et-Loir 15 - 16 - 17 mai 2020 Epreuve de Classe 2.2 du calendrier Europe Tour - U.C.I

COMMUNIQUE 

ANNULATION DU TOUR D’EURE-ET-LOIR 2020

Depuis presque un an les membres de l’association Loisirs Evasion Vélo et Sport travaillent à la mise en place du tour d’Eure-et-Loir en collaboration avec les villes étapes, le conseil Départemental, les communes traversées et les différents services de l’Etat. Nous avons également travaillé à la recherche du budget nécessaire grâce à la fidélité.

Lire la suite sur :  http://www.tour-eure-et-loir-cycliste.fr/

-

Le palmarès de l'épreuve

1949 : Georges ROUX – Pierre CHARBONNEL – Michel SANDON

1950 : Georges GAUTIER – Roger HUET – Valentin GERUSSI

1951 : Raymond KOMOR – Bernard POTET – Guy LECUYER

1952 : Guy LANGLOIS – Paul GUYARD – Henri RENARD

1953 : Jean HEMMERLE – Jean CORTINOVIS – Gilbert SAULIERE

1954 : André MEZIERES – Armand FINET – Roland BEZAMAT

1955 : Raymond KOMOR – Antoine FRANKOWSKI – Paul SIGHIRDJIAN

1956 : Marcel DANGUILLAUME – André VAGNER – Daniel DUCHANOY

1957 : Jean DANGUILLAUME – Fernand LAMY – Raymond GUILBERT

1958 : Raymond GUITAY – Narcisse CARRARA – Jean HOFFMANN

1959 : Henri BELENA – Alphonse CHIAPOLINI – Jacques COLLADO

1960 : Gérard BAUMAN - Alphonse CHIAPOLINI - Valentin MODRIC

1961 : José-Maria ERRANDONEA (Esp) - Lucien WASILEWSKI - Eugène HUET

1962 : Francis BAZIRE - Jack ANDRE - Alain VERA

1963 : Francis BAZIRE - José-Maria ERRANDONEA - Jean-Pierre MAGNIEN

1964 : Raymond DELISLE - Roger MILLIOT - Francis PAMART

1965 : Jean-Pierre LIVET - Colin LEWIS (Gbr) - Charly GROSSKOST

1966 : Jean SADOT - Jacky MOURIOUX - Pierre CROQUISON

1967 : Jean-Pierre DANGUILLAUME - Gérard BESNARD - Michel LAINE

1968 : Christian BOULNOIS - Gérard DEMONT - Jacky MOURIOUX

1969 à 1971 : pas organisé

1972 : Michel COROLLER - Francis QUILLON - R. KINDELBERGER

1973 à 1978 : pas organisé

1979 : Jean-Paul LORIS - Jean-Paul ROMION - Joël MOUQUET

1980 : Guy GALLOPIN - Patrick DEROSIER - Jean-Paul ROMION

1981 : Claude MARCIAUX - Philippe PESENTI - Jean-Luc HAMON

1982 : Berto VACCARI - Yvan FREBERT - Thierry CLAVEYROLAT

1983 : Jacky BURON - Florent MAUGE - Patrick LUCAS 1

1984 : Bernard RICHARD - Patrick POMMERET - Thierry LE RALL

1985 : Laurent BEZAULT - Philippe PITROU - Philippe BRENNER

1986 : Jean-François MORIO - Jean-Pierre DURACKA - Claude CHEROD

1987 : Laurent BEZAULT - Jean-François MORIO - Pascal LINO

1988 : Fabrice HENRY - Christophe PAULVE - Philippe PITROU

1989 : Marc PERONIN - Laurent BROCHARD - Yvon LEDANOIS

1990 : Fabrice HENRY - F. PRUD'HOMME - Jean-Michel AUDREN

1991 : Hervé BOUSSARD - Olivier PEYRIERAS - Cédric VASSEUR

1992 : Valère FILLON - Fabrice HENRY - Jean-Michel MONIN

1993 à 2001 : pas organisé

Reprise en 2002 par Loisirs Evasion Vélo & Sports

2002 : Rony MARTIAS - Arnaud COYOT - Yohan GENE

2003 : Anthony RAVARD - Alexandre NAULLEAU - Romain FEUILLU

2004 : Mathieu CLAUDE - Sébastien MINARD - Antoine DALIBARD

2005 : Romain FEUILLU - Julien BELGY - Benoît SINNER

2006 : Benoît DAENINCK - guillaume LE FLOCH - Rein TAARAMÄE (Est)

2007 : Maxime BOUET - Arnold JEANNESSON - Raphaël LESAGE

2008 : Alexander MEENHORST (NZL) - Fabien TAILLEFER - Pierre-Luc PERICHON

2009 : Matthieu HALLEGUEN - Armindo FONSECA - Thomas GIRARD

2010 : Thomas VAUBOURZEIX - Ramundas NAVARDAUSKAS (Lit) - Emmanuel KEO

2011 : Mathieu CLOAREC - Emmanuel KEO - Mathieu LE LAVANDIER

2012 : Samuel SPOKES (Aus) - Benoît POITEVIN - Thomas SPRENGERS (Bel)

2013 : Benoît POITEVIN - Marc FOURNIER - Romain CARDIS

2014 : Benoît SINNER - Jérémy CORNU - Bruno ARMIRAIL

2015 : Romain CARDIS - Thomas ROSTOLLAN - Benoît COSNEFROY

2016 : Paul OURSELIN – Fabien DOUBEY – Aurélien PARET PEINTRE

2017 : épreuve pas organisée pour raisons financières

2018 : épreuve annulée pour raisons financières

2019 : Luuc BUGTER  (Hol) - Maxime URRUTY - Sébastien HAVOT

 

Partager cet article
Repost0
12 mai 2020 2 12 /05 /mai /2020 09:16
Sylvain Georges a devancé Thibaut Pinot en 2011

Sylvain Georges a devancé Thibaut Pinot en 2011

Le Puydômois Nicolas Baldo deuxième en 2010

Le Puydômois Nicolas Baldo deuxième en 2010

C'est le coeur lourd que nous vous faisons cette annonce.

Le Rhône-Alpes Isère Tour 2020 n’aura pas lieu

Voici notre communiqué officiel sur : https://www.facebook.com/rhonealpesiseretour/

-

Le palmarès de l'épreuve

Tour Nord-Isère

1991 : Denis MORETTI – Eric MAGNIN – Maryan GOLDYN  (POL)

1992 : Francisque TEYSSIER – Patrick VALLET – Marc THEVENIN

1993 : David ORCEL – Cyril SABATIER – Cédric VASSEUR

1994 : Frédéric GABRIEL – Arnaud PRETOT – Gilles PAUCHARD

1995 : Dominique MOLLARD – Jean-Yves DUZELLIER – Marc THEVENIN

1996 : Stéphane HOUILLON – Olivier TRASTOUR – Marc THEVENIN

1997 : Eric DRUBAY – Cédric CELARIER – Pascal GALTIER

1998 : Marc THEVENIN – Pascal PROFILET – Benoît LUMINET

1999 : Eric DRUBAY – Nicolas DUMONT – Ludovic TURPIN

2000 : Marlon PEREZ  (Col) – Alexandre GRUX – Eric DRUBAY

2001 : David PAGNIER – Stéphane AUROUX – Olivier MARTINEZ

2002 : Jeff PEETERS  (Bel) – Noan LELARGE – Christophe MOREL

2003 : Christophe MOREL – Steven DECHAMPS  (Bel) – Jérémie DERANGERE

2004 : Laurent MANGEL – Mickaël LEVEAU – Gilles CANOUET

2005 : Maint BERKENBOSH  (Hol) – Tomasz SMOLEN  (Pol) - Lars THOMSEN  (Dan)

Rhône-Alpes Isère Tour

2006 : Tomislav DANCULOVIC   (Cro) – Eduardo GONZALO  () – Matiga KVASINA  (Cro)

2007 : Gabriel RASH  (Nor) – Nicolas VOGONDY – Hakan NILSSON  (Sue)

2008 : Jérémie DERANGERE – Nicolas VOGONDY – Radoslav ROGINA  (Cro)

2009 : Yann HUGUET – Nicolas VOGONDY – Maxime BOUET

2010 : Jérôme COPPEL – Nicolas BALDO – Sergei FIRSANOV  (Rus)

2011 : Sylvain GEORGES – Thibaut PINOT – Lass BOCHMANN  (Dan)

2012 : Paul POUX – Sergei RUDASKOV  (Rus) – Romain HARDY

2013 : Nico SIJMENS  (Bel) – Fabien SCHMIDT – René MANDRI  (Est)

2014 : Matija KVASINA  (Cro) – Julien GUAY – Corrado LAMPA  (Ita)

2015 : Sam OOMEN  (Hol) – Fabrice JEANDESBOZ – Florian DUMOURIER

2016 : Lennard – HOFSTEDE  (Hol) – Jérôme BAUGNIES (Hol) – Adrien COSTA  (USA)

2017 : Marco MINNAARD (Hol) - Pascal EENKHOORN (Hol) – Jérôme MAINARD

2018 : Stéphane RABITSCH (Aut) – Niklas LARSEN (Dan) – Jérôme BAUGNIES

2019 : Matthias KRIZEK (Aut) – Claudio IMHOFF (Sui) – Sander ANDERSEN

 

 

Partager cet article
Repost0
12 mai 2020 2 12 /05 /mai /2020 08:41
Jacques Anquetil, vainqueur chez les pros en 1953.

Jacques Anquetil, vainqueur chez les pros en 1953.

Jérémy Cabot, vainqueur en 2019

Jérémy Cabot, vainqueur en 2019

Michel Rauline compte trois succès au Tour de la Manche

Michel Rauline compte trois succès au Tour de la Manche

« Nous avons décidé vendredi 27 mars 2020 d’annuler le Tour 2020, en raison de l’épidémie de Covid-19. Il était prévu en mai, c’était un peu juste au niveau de la date », explique Michel Ecroignard, organisateur du Tour de la Manche cycliste. La 56e édition de cette course cycliste devait se dérouler du jeudi 14 au dimanche 17 mai 2020. Au départ de Saint-Sauveur-Lendelin, le Tour devait compter cinq étapes, la dernière entre Avranches et Granville.  (Source Ouest-France)

-

C'est l'occasion de visiter les palmarès des deux épreuves appelées Tour de la Manche.

Le palmarès

   Le Tour de la Manche, course par étapes pour coureurs professionnels a été créé en 1946 par le quotidien  La Presse Cherbourgeoise avec le concours technique de l’A.S.Cherbourg.

Editions pour professionnels

1946 : Maurice DIOT – Maurice BOCQUET – Edouard MULLER

1947 : Gaston ROUSSEAU – André GALLIS – Louis DEPREZ

1948 : César MARCELAK – Louis DEPREZ – Robert DESBATS

1949 : François PERSON – Maurice QUENTIN – Louis DEPREZ

1950 : Maurice DE MUER – Georges MEUNIER – Eloi TASSIN

1951 : Louis DEPREZ – Amand AUDAIRE – André ROUILLE

1952 : Louis DEPREZ – Jean MORAND – Camille HUYGHE

1953 : Jacques ANQUETIL – Attilio REDOLFI – Jean STABLINSKI

1954 : Eugène TELOTTE – Jean-Pierre SCHMITZ  (LUX) – Camille HUYGHE

1955 : Eugène TAMBURLINI – Eugène TELOTTE - Pierre MICHEL

 

Editions pour amateurs  - Organisation VC Granville

1965 : Yves VIGNOLLES – Jacques HUREL – Claude VALLEE

1966 : Raymond GUILBERT – Yves GOUGAULT – Julien DURAND

1967 : Claude LECHATELLIER – René DANDRE – Jacky CHAN-TSIN

1968 : Charly ROUXEL – Bernard LAURENT – Jacky CHAN-TSIN

1969 : Léon-Paul MENARD – Henri GUILLEMETTE -        MARGILLY

1970 : Yves LEVEEL – John SARGEANT  (GBR) – Michel LEMAIGNAN

1971 : Louis COQUELIN – Jean-Claude PLOUHINEC – Claude LECHATELLIER

1972 : Thorlief ANDRESEN  (NOR) – Arve HAUGEN  (NOR) –  Phil EDWARDS (GBR)

1973 : Gérard BEON – José BEUREL – André CARLO

1974 : Daniel LEVEAU – Jean-Pierre BIDERRE - Bob PORTER (GBR)

1975 : Michel RAULINE – Ronny BOSSANT  (BEL) – Gijs NEDERLOOF  (HOL)

1976 : Louis COQUELIN – Yves LEVEEL – Jacky HARDY

1977 : Michel RAULINE – Daniel LEVEAU –  Didier  AUBERNON

1978 : Joël SOUDAIS – Jean PINAULT – Marc GOMEZ

1979 : Gilbert DANIEL – Jean-Marc HOYEAU – Alain DANIEL

1980 : Daniel LEVEAU – Pascal JULES – Paul MABIRE

1981 : Michel RAULINE – Paul MABIRE – François LEVEAU

1982 : Pascal CHURIN – François LEVEAU – Philippe TESNIERE

1983 : Philippe TESNIERE – Gilbert DANIEL – Laurent EUDELINE

1984 : Philippe DALIBARD – Thierry MARIE – Loïc LE FLOHIC

1985 : François LEVEAU – Christophe GICQUEL – Daniel LEVEAU

1986 : Serge BODIN – Fabrice TAILLEFER – Laurent EUDELINE

1987 : Laurent EUDELINE – Gérard PICARD – Loïc ROBERT

1988 : Thierry LAURENT – Philippe ADAM – Pascal CHURIN

1989 : Laurent MAZEAUD -Jérôme CHAUVIN – Sylvain PRODHOMME

1990 : Glayton STEVENSON  (AUS) – Marceau PILON – Christophe BUFFET

1991 : Denis LEPROUX – Mark KANE  (IRL) – Philippe DALIBARD

1992 : Denis LEPROUX – Hervé BOUSSARD – Valère FILLON

1993 : Richard VIVIEN – Laurent EUDELINE – Yvan FREBERT

1994 : Denis DUGOUCHET – Denis MARIE – Jean-François LAFFILLE

1995 : Jean-François LAFFILLE – Denis LEPROUX – Claude CARLIN

1996 : David PAGNIER – David MONCOUTIE – Jean-Michel THILLOY

1997 : Martial LOCATELLI – Denis DUGOUCHET – Laurent PAUMIER

1998 : Martial LOCATELLI – Stéphane CONAN – Frédéric DELALANDE

1999 : Laurent PAUMIER – Cyrille PRISE – Fabrice SALANSON

2000 : Denis DUGOUCHET – Pawel NIEDZWIECKI  (POL) – Grégory PAGE

2001 : Carlo MENEGHETTI – Stéphane PETILLEAU – Stéphane CONAN

2002 : Chris NEWTON (GBR) – Martial LOCATELLI – Kévin DE WEERT  (BEL)

2003 : Benjamin LEVECOT – Thomas DEKKER  (HOL) – Rory SUTHERLAND  (AUS)

2004 : Ludovic AUGER – Nicholas WHITE  (AFS) – Théo ELTINK  (HOL)

2005 : Maxime MEDEREL – Arnaud LABBE – Charles GUILBERT

2006 : Frédéric LECROSNIER – Romain FEUILLU – Yauheni HUTAROVICH  (BLR)

2007 : Julien MESNIL – Arnold JEANNESSON – Benoît DAENINCK

2008 : Noan LELARGE – Steve CHAINEL – Franck VERMEULEN

2009 : Samuel PLOUHINEC – Nico KUYPERS  (BEL) – Tomasz OLEJNIK (POL)

2010 : Pierre DRANCOURT – Fabien TAILLEFER – Nico KUYPERS  (BEL)

2011 : Thomas ROSTOLLAN – Tom GOOVAERTS (BEL) – Alexandre LEMAIR

2012 : Romain LEJEUNE – Kévin LABEQUE – Kinch LLEWELLYN  (GBR)

2013 : Alexis GOUGEARD - Jeroen HOORNE (Bel) - Alliaume LEBLOND

2014 : Tomasz OLEJNIK (Pol) - Dylan KOWALSKI - Benjamin PASCUAL

2015 : Jérémy CABOT - Benoît POITEVIN - Tomasz OLEJNIK (Pol)

2016 : Emilien VIENNET – Tom BOSMANS  (Bel) – Jérémy CABOT)

2017 : Fabien SCHMIDT – Alexis GUERIN – Benjamin DYBALL  (Aus)

2018 : Romain BACON – Adrià Sala MORENO – Baptiste CONSTANTIN

2019 : Jérémy CABOT – Adrien LAGREE – Romain BACON

 

Partager cet article
Repost0
11 mai 2020 1 11 /05 /mai /2020 21:06
Ferdinand Devèze, vainqueur du Circuit des Monts du Livradois.

Ferdinand Devèze, vainqueur du Circuit des Monts du Livradois.

Epreuves Toutes Catés.

11/05 : Les Ancizes

Epreuve annulée

.

11/05 : Saint-Flour « Ascension »

1 : Maurice MARSY (CO Chamalières) – 2 : Maurice SAINT-JEAN (FLL Perpignan) – 3 : Maurice LAMPRE (VC de Mauriac) – 4 : Jean PRAT (VC Maurs) – 5 : Antoine MARTINEZ (COC) – 6 : F. ?? GIMENO (VC Dorlay) – 7 : Roger BUCHONNET (ACC) – 8 : Yves FAYON (ACC) – 9 : Raymond GOUTAL (UC Aurillac) – 10 : Yves COHEN (PTT Clermont) – 11 : Raymond GUILLAUME (ACC) – 12 : Guy DEBORD (COC) – 13 : Henri GANDEBEUF (COC) – 14 : Marc ROYET (UC Le Puy) – 15 : Roger MAZAS (VC Maurs)

.

14/05 : Ambert « Circuit des monts du Livradois » - 180 km

1 : Ferdinand DEVEZE (AC Riom) – 2 : Maurice MARSY (CO Chamalières) – 3 : Joseph BOUDON (St-Etienne) – 4 : André GENESTE (BC Reims) – 5 : Roger BUCHONNET (ACC) – 6 : Pierre POLO – 7 : Lucien FLIFFEL – 8 : Achille TOMASELLO (ACC) - 9 : Pierre TARRI – 10 : François KUMOR (EC St-Genis Laval) – 11 : SELIC – 12 : Marcel FERRI – 13 : Orphée MENEGHINI – 14 : Jean HOFFMANN – 15 : Marcel BUZZI (ACC) – 16 : Aristide TARRI – 17 : Mario BERTOLO (UC Digoin)

.

14/05 : Moulins « Maurice Tinland » 100 km

1 : Robert GAUTHIER (UV Blanzy) – 2 : Georges DEMAY (USGA) – 3 : Roger GERMAIN (CO Chamalières) – 4 : Christian DEMAY (USGA) – 5 : Gérard THOMARON (UdC Moulins) – 6 : Dominique PEROCHE (UdC Moulins) – 7 : Guy BODEZ (UC St-Pourçain) – 8 : Gilles ROY (UdC Moulins) – 9 : Jean CHAPPAT (COC) 10 : DELCROIX

.

14/05 : Aurillac « Commerçants » 100 km

1 : Jean PRAT (VC Maurs) – 2 : Maurice LAMPRE (VCdM) – 3 : Fernand FARGES (UC Aurillac) – 4 : Barthélemy GARCIA (G. Decazevillois) – 5 : Roger MAZAS (VC Maurs) – 6 : Pierre TOURLAND (UC Aurillac) – 7 : Raymond GOUTAL (UC Aurillac) – 8 : André SIMON (VC de Mauriac) – 9 : DEVAUX (AC des Orgues) – 10 : René COUDERT (AC des Orgues)

.

14/05 : Issoire « Muguet »

Epreuve pas organisée

.

14/05 : Riom « Transports Ligier – Pépinières Echégut » 110 km

1 : Antoine COUTAREL (CO Chamalières) – 2 : Marcel KREMENSKI (EC Commentry) – 3 : Michel LAURENT (AS des Graves) – 4 : Jacky DENIZON (UV St-Eloy) – 5 : Guy DEBORD (CO Chamalières) – 6 : Jean BLANC (COC) – 7 : André BOUDIN (UC Montferrand) – 8 : Pedro ESBRI (UC Montferrand) – 9 : Gustave BOVOLIN (VC Thiers) – 10 : Emile LABBAYE (USGA) – 11 : Marcel DEBOST (USGA) – 12 : Bernard MASSON (USGA)

.

15/05 : Aurillac « Circuit de la Jordanne »

1 : René COUDERT (AC des Orgues) – 2 : Maurice LAMPRE (VC de Mauriac) – 3 : Fernand FARGES (UC Aurillac) – 4 : Roger MAZAS (VC Maurs) – 5 : Raymond GOUTAL (UC Aurillac) – 6 : Jean PRAT (VC Maurs) 7 : DEVAUX (VC Maurs??) - 8 : Joseph VELASCO (AC des Orgues) – 9 : GUICHARD – 10 : Pierre TOURLAND (UC Aurillac) – 11 : Michel LACROZE (UC Aurillac) – 12 : Robert DELABIE (UC Aurillac)

 

Partager cet article
Repost0
11 mai 2020 1 11 /05 /mai /2020 17:37
Le Prix de la Pentecôte à Fanostre
Le Prix de la Pentecôte à Fanostre
Le Prix de la Pentecôte à Fanostre

Le Prix du comité des fêtes et de la Pentecôte à Fanostre (Cantal) n'est plus inscrit au calendrier depuis 2012. C'est l'occasion de revenir sur le palmarès d'une des dernières épreuves de l'ancien bassin minier de Champagnac.

 Le Prix de la Pentecôte à Fanostre est une épreuve très ancienne, puisque l'on retrouve trace de cette épreuve dès le début des années 30. A l'époque, Fanostre était l'une des cités ouvrières du bassin minier de Champagnac-les-Mines. Une région fertile en épreuves cyclistes.

  Comme les épreuves des communes voisines de Saignes, Champagnac, Le Bois de Lempre, Ydes ... la course de Fanostre a été organisée par différents clubs : l'A.S.Bort, l'A.C.des Orgues, l'U.C.Ydes Bort et l'U.C.Vallée de la Sumène.

 

  L'essentiel du palmarès de la course de Fanostre depuis la reprise en 1946

09/06/46 : Raoul COMBES – René COUDERT – Guy MADRIGNAC

00/00/47 :

16/05/48 : René COUDERT – Louis BERGAUD – Stanislas LACZKA

         /49 :          FAUCHER – Jean BERGAUD – MARSALLOU

28/05/50 : Raymond SERRAT – Jean BERGAUD -   MONNET

         /51 :

01/06/52 : Edouard  STAKOWICZ –

24/05/53 :   SEGERIE – Jean DEVAUX – MIJOULE

06/06/54 :   BANCHAREL

29/05/55 : Raymond GOUTAL – MANZAGOL – JUILLARD

20/05/56 : MANZAGOL – Raymond CHABAUD – CHEVEAU

09/06/57 : PAPON – René SERRE – SEDNEFF

Epreuve pas organisée de 1958 à 1975

06/06/76 : Jean-Claude VAURS – Christian MAGNE – Yves GUIA

29/05/77 : Jean GUAZZINI – Guy ROUFFET – Serge BESSONIES

14/05/78 : Claude AIGUESPARSES – Fernand FARGES – Serge POULHES

03/06/79 : Fernand FARGES – Michel GUIRAUDIE – Bernard DUBOST

25/05/80 : Fernand FARGES – Daniel CEULEMANS – Eric BONNET

07/06/81 : Christian SAINT-ANTOINE – Alain St-ANTOINE – Pierre COUNORD

30/05/82 : Philippe CHASSAING – Pierre COUNORD – Jean-Louis SEMETEYS

22/05/83 : Régis DELPEUCH – Jean-Paul GONDON – Serge JACQUEMART

10/06/84 : Thierry GEORGES – Jean-Michel LAC – Jacques BESCOS

26/05/85 : Michel CAUMEL – Guy GRIMAL – Thierry GEORGES

18/05/86 : Patrick THEILLIERE – Christophe COHADE – Thierry DUMAS

07/06/87 : Michel CAUMEL – Patrick FERREIRA – Francis LAROUSSE

23/05/88 : Dominique PATRUNO – Philippe BOUCHARENC – Didier GEORGES

15/05/89 : Raymond GUITARD – Francis LAROUSSE – François OLLIER

03/06/90 : Francis LAROUSSE – François DOUHET – Philippe MAVIER

20/05/91 : Stéphane BESSIERES – Loïc VEDRENNE – André CHAVAROCHE

07/06/92 : Daniel GAUZIN – Dominique TOURLAND – Olivier DUBOIS

31/05/93 : Pascal PLANCHE – Lionel CHASSAGNOL – Francis LAROUSSE

23/05/94 : Eric BOMARD – Stéphane BENOÏT – Jean-Yves DELOUCHE

05/06/95 : Francis LAROUSSE – Lionel GRAMONT – Raymond GUITARD

27/05/96 : Dominique ROSSIGNOL – Joël CONTINSOUZA – Olivier ADAM

19/05/97 : Marc GOUTAL – Jean-Christophe NOLIUS – Christophe CARCENAC

01/06/98 : Jean-Yves DELOUCHE – Cyril BREUIL – Jean-Baptiste BLANC

24/05/99 : Cédric CASSARD – Marc GOUTAL – Julien CASSARD

13/06/00 : épreuve annulée

04/06/01 : Johan JAVELOT – Sylvain CHATONNIER – Nicolas BELDA (course cadets)

20/05/02 : Guillaume GUALANDI – André VALERY – Thierry TUFFERY

09/06/03 : Benoît DUNET – Jean-Luc FAURE – Cédric CASSARD

31/05/04 : Thomas COUTE – Rémy FARGUES – Christophe BREANT

05/05/05 : Thierry SAIGNE – Raymond GUITARD – Arnaud ROCHE

25/05/06 : Jean-Marc BONNAL – Marc ESPINOUX – Jean-Baptiste BLANC

28/05/07 : Guillaume GUALANDI – Cyril AIME – François DOUHET

12/05/08 : François MAS – Thierry TUFFERY – Cyril TAILLAND

01/06/09 : Pierre DELORT – Eric MAS – William JUBAN

00/00/10 : épreuve pas organisée

13/06/11 : Alexandre JOIN - Boris ORLHAC - Nicolas CHADEFAUX

28/05/12 : épreuve annulée et plus organisée depuis

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog du cyclisme en Auvergne Limousin
  • : - Tous les résultats des épreuves disputées en Auvergne, Limousin, Languedoc-Roussillon et région P.A.C.A. ainsi que les courses de Six Jours et de demi-fond.
  • Contact

Recherche

Pages