Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 janvier 2017 5 27 /01 /janvier /2017 08:29
Désiré Letort, vainqueur en 1969

Désiré Letort, vainqueur en 1969

- La Poly Béarnaise, épreuve au parcours accidenté, était disputée à Gan (64) sur un circuit d'une quinzaine de kilomètres, l'arrivée était jugée à Haut-de-Gan. Seules les deux dernières éditions ont été ouvertes aux professionnels

L'ensemble des podiums

05/06/1966: Robert ZANNIER – Michel LESCURE - Luis OCANA
1967: Manuel MANZANO - Luis OCANA - Christian FAUQUEY
1968: Manuel MANZANO – Bernard DAGUERRE – Claude MAZEAUD
16/03/1969: Désiré LETORT - Francis CAMPANER - André BAYSSIERE
29/03/1970: Roland BERLAND - Jean-Claude THEILLIERE - Bernard LABOURDETTE

Epreuve plus organisée

 

Repost 0
26 janvier 2017 4 26 /01 /janvier /2017 12:42

26 au 31 janvier 2017

Ballerup Super Arena

55ème édition des Six Jours de Copenhague

Les équipes engagées

1 Casper Folsach/Frederik Rodenberg Madsen (DEN)
2 Leif Lampater/Max Beyer (GER)
3 Andreas Müller/Andreas Graf (AUT)
4 Nick Stöpler/Roy Pieters (NED)
5 Wojtek Pscolarski/Adrien Teklinski (POL)
6 Melvin van Zijl (NED)/Joshua Harrison (AUS)
7 Lasse Norman/Michael Mørkøv (DEN)
8 Frederik Schwartz/Andreas Stokbro (DEN)
9 Marc Hester/Jesper Mørkøv (DEN)
10 Sebastian Wotschke/Hans Pirius (GER)
11 Yoeri Havik/Wim Stroetinga (NED)
12 Alex Rasmussen/Casper Pedersen (DEN)
13 Achim Burkart/Nico Heßlich (GER)
14 Denis Ruguvac/Jan Kraus (CZE)
15 Morgen Kneisky/Benjamin Thomas (FRA)
16 Kenny De Ketele/Moreno De Pauw (BEL)

 

Repost 0
26 janvier 2017 4 26 /01 /janvier /2017 11:30

Lettre ouverte au futur Président de la FFC

 

Faut-il sauver le soldat 2ème classe Ryan et comment ?

ou Comment sauver les espoirs 2ème catégorie et les seniors

 

 

  • Monsieur le futur Président de la FFC, nous savons tous que le cyclisme, et en particulier le cyclisme sur route est malade. Je ne vais pas vous faire perdre votre temps en énonçant tous les problèmes que nous rencontrons à tous les échelons pour faire vivre notre sport et avoir encore un rôle social.

    Je me permets de vous faire part de la problématique que nous observons dans les petits clubs pour maintenir une activité ''routière'' en ce qui concerne les espoirs 2ème catégorie et les seniors.

     

    Suivant la logique de la FFC qui a organisée le monde amateur en le calquant sur le monde professionnel, la hiérarchie sportive est la suivante : école de vélo, cadet, junior, espoir, professionnel. Apparemment les seniors n'intéressent plus notre fédération. L'unique but semble de former de futurs professionnels ce qui constitue effectivement une raison importante dans le rôle que nous attribut l'état, mais ce n'est pas le seul.

     

    Cependant, à moins de les orienter vers les cyclo sportives, ce qui demanderait à nos compétiteurs un budget financier plus lourd, comment faire pour permettre aux coureurs qui n'ont pas les moyens physiques ou l'envie de vivre du cyclisme de pratiquer tout simplement leur passion dans des épreuves de leur niveau.

     

    Faut-il supprimer, carrément et simplement, les catégories de coureurs et laisser les épreuves classées élites et non élites ? Clubs et coureurs se réservant le choix de participer aux unes ou aux autres. Ou alors faut-il classer les 500 premiers coureurs du classement FFC par points dans une catégorie appelée ''élites ou hors catégories'' (ce sont ces coureurs qui alimenteraient les équipes de Divisions Nationales ). Les autres coureurs seront toujours classés 1ère, 2ème et 3ème catégorie. Il ne faudrait pas ouvrir les épreuves réservées au 1ère, 2ème et 3ème catégorie aux élites, ce qui permettrait aux 2ème catégories de ne pas se frotter a ceux-ci, mais seulement au 1ère catégories ce qui fait une sacré différence. Cependant nous reste-t-il assez d'épreuves et de coureurs pour mettre une telle organisation en place ?

     

    Nous savons que nous perdons tous les ans des coureurs à la sortie de la catégorie junior, mais aussi en 3ème et 4ème année espoir. Certains coureurs ''explosent'' mentalement en pleine saison dans des équipes de Divisions Nationales et d'autres ne repartent pas en raison de leurs études ou de leur entrée dans la vie active.

     

    Alors, pour pallier à cela et pour assurer une présence dans les épreuves de leur calendrier, les équipes nationales ont besoin de gros effectifs avec de grosses réserves, mais laissent des coureurs classés espoirs ou seniors 2ème catégorie esseulés dans les clubs régionaux.

     

    • Dans ces clubs la perte est encore plus importante tous les ans. Pourquoi passer autant de temps sur un vélo et se déplacer aussi loin pour se faire ''manger tous les dimanches'' par des semi-pro ?

       

      Regrouper ces 2ème catégories dans ces clubs régionaux pour les motiver est un vrai problème. Les budgets de dépenses des ces clubs grossissent mais pas les résultats face à une énorme concurrence que représente les clubs de DN3. S'appuyer sur des sélections départementales serait elle la solution ? Celles-ci devront jouer un rôle plus important dans la nouvelle organisation territoriale. Cela éviterait la fuite en avant en ''déshabillant'' des clubs encore plus petits en copiant le modèle énoncé plus haut. Mais faut-il laisser isolés des coureurs seniors dans des clubs aux effectifs faméliques ?

       

      Si à côté de ces inconvénients nous laissons non réglé ce problème des catégories des coureurs, demain nous n'aurons plus de seniors sur route. Pour essayer d'enrayer la chute, il faut deux conditions : se pencher à cours terme sur le problème rapidement et travailler à long terme en continuant à former des jeunes pour après demain . Je sais, il y a eu régulièrement des refondations de catégorie dans l'histoire de notre sport et à chaque fois pour régler les problèmes que posait à un moment donné la baisse des effectifs.

       

      Tout se tiens, j'ai connu le temps (dans les années 70) ou les juniors dont le niveau est monté ces dernières années étaient classés dès la sortie de cadet en 4ème, 3ème et 2ème catégorie et même en 1ère dès leur 18 ans, je suis passé par là. Aujourd'hui nous pouvons nous demander ce que font certains juniors 2ème année de niveau national en 3ème catégorie . Sans doute pour gonfler le nombre de partants dans des courses réservées aux seniors qui travaillent toute la semaine et roulent dès le changement d'heure le soir après leur journée de travail.

       

      Je sais aussi que le nombre de courses se réduisant comme peau de chagrin, les organisateurs ouvrent souvent leurs épreuves aux coureurs classés 2ème et 3ème catégorie plus ceux classés en juniors pour ne pas laisser 1 ou 2 de leurs coureurs à la maison et souvent tous sont frustré. Alors la boucle est bouclée.... ou bien nous supprimons les catégories et on habitue les coureur à participer à une seule et unique course. Ou, deuxième solution, nous laissons les catégories et quand une épreuve est ouverte à plusieurs catégories nous mettons en place de vrais classements pour chaque catégorie et on habitue coureurs, organisateur, arbitres (difficile à gérer les voitures suiveuses dans les épreuves en ligne) à vivre ''plusieurs courses'' dans la même, selon sa catégorie.

       

      Monsieur le futur Président de la FFC voici quelques remarques qui devront êtres étudiées rapidement si nous voulons avoir encore des coureurs sur routes, je dis bien sur route. Il serait bien que chaque spécialité reste sur ses terres, nous avons vu le mélange des genres VTT / cyclo-cross et ce que cela a donné... Faire rouler sur des chemins des routiers c'est la solution de facilité lorsque l'on veux éviter de couper des ''routes prioritaires'' mais un routier n’a souvent qu'un seul vélo et les clubs qu'une voiture.

       

      Je n'ai aucune prétention personnelle dans ce courrier, mais j'espère avoir retenu votre attention directement ou indirectement grâce à des dirigeants plus influents que moi qui liront ses quelques remarques et si elles les touchent se les approprieront, les modifieront et vous en feront part. Le temps ou avec Patrick Bulidon nous recevions le futur candidat ( Daniel Baal) à la présidence de la FFC est passé depuis longtemps pour moi. En vieux serviteur fidèle, je me bats pour permettre à des jeunes de vivre une passion qui m'a permis de rester debout même si, comme l'a écrit Jean de la Bruyère il y a plus de 3 siècles ''Le plus grand effort de la passion est de l'emporter sur l'intérêt''.

       

      J-Raymond Callaou

      manager U.C. Varennes St Pourçain

      comité de l'Allier

      Repost 0
      25 janvier 2017 3 25 /01 /janvier /2017 21:39
      Bernard Guyot, vainqueur en 1967

      Bernard Guyot, vainqueur en 1967

      Dimanche 29 janvier 2017

      39ème Grand Prix La Marseillaise

      Epreuve 1.1 - 1ère manche de la Coupe de France PMU 2017

      Entre le Grand Prix La Marseillaise, parrainé par le quotidien La Marseillaise, et le Chrono des Nations, fin octobre, neuf mois vont s'écouler.

      Cette rentrée, entre Plan-de-Cuques et le boulevard Michelet à Marseille  (145 km), est déjà une fête: plaisir de retouver les coureurs à la sortie de l'hiver, plaisir de faire connaissance avec les néo-pros et de découvrir les nouveaux maillots, plaisir bien sûr d'approcher le premier vainqueur de la saison, le successeur du Belge Dries Devenyns au palmarès de l'épreuve provençale.

      16 équipes sont engagées, Florian Vachon (Fortuneo Vital Concept) sera le seul représentant des pros auvergnats.

      L'ensemble des podiums

      Grand Prix la Marseillaise du Languedoc (hors palmarès)

      Une seule édition disputée sur Marseille – Montpellier

      03/10/1954 : André DARRIGADE – Louis CAPUT – Manuel FOLCH

       

      Tour de l’Hérault la Marseillaise du Languedoc

      1961 : Arnaud GEYRE - COSSON – René ABADIE

      18/03/1962 : Gilbert SALVADOR – Jean MILESI – Bernard VIOT

      1963 : Claude VALDOIS – Bernard VIOT – Robert DUCARD

      05/04/1964 : Arie DEN HARTOG (Hol) – Jean ANASTASI – Anatole NOVAK

      22/04/1965 : Anatole NOVAK – Jean-Pierre GENET – Hubert FERRER

      21/04/1966 : Henri ANGLADE – André FOUCHER – Hubert FERRER

      Grand Prix la Marseillaise du Languedoc

      20/04/1967 : Bernard GUYOT – Jacques ANQUETIL – Jan JANSSEN (Hol)

      25/04/1968 : Robert LEGEIN (Bel) – Raymond RIOTTE – Jean-Pierre GENET

      24/04/1969 : Raymond DELISLE – Raymond RIOTTE – Jiri DALER (Tch)

      23/04/1970 : José CATIEAU – Jean-Pierre GENET – Jean-Marie LEBLANC

      Grand Prix d’ouverture La Marseillaise

      07/02/1989 : Thierry CLAVEYROLAT – Guido WINTERBERG (Sui) – Ronan PENSEC

      06/02/1990 : Etienne DE WILDE (Bel) – Carlo BOMANS (Bel) – Hendrik REDANT (Bel)

      05/02/1991 : Edwig VAN HOOYDONCK (Bel) – Pierre DEWAILLY (Bel) – Herman FRISON (Bel)

      04/02/1992 : Edwig VAN HOOYDONCK (Bel) – Eddy SEIGNEUR – Gilles DELION

      02/02/1993 : Didier ROUS – Eddy SEIGNEUR – Armand DE LAS CUEVAS

      01/02/1994 : Gilles DELION – Wilfried NELISSEN (Bel) – François SIMON

      31/01/1995 : Stéphane HENNEBERT (Bel) – Nico MATTAN (Bel) – Gianluca PIANEGONDA (Ita)

      06/02/1996 : Fabiano FONTANELLI (Ita) – Jan SVORADA (Tch) – Andrei TCHMIL (Ukr)

      04/02/1997 : Richard VIRENQUE – Gilles BOUVARD – Jan SVORADA (Rtc)

      03/02/1998 : Marco SALIGARI (Ita) – Richard VIRENQUE – Viatchesla DJAVANIAN (Rus)

      02/02/1999 : Frank VANDENBROUCKE (Bel) – Jens VOIGT (All) – Frédéric BESSY

      01/02/2000 : Emmanuel MAGNIEN – Lauri AUS (Est) – Christophe BASSONS

      Grand Prix La Marseillaise

      06/02/2001 : Jakob PILL (Dan) - Nicolai Bo LARSEN (Dan) – Florent BRARD

      05/02/2002 : Xavier JAN – Alexandre BOTCHAROV (Rus) – Cyril DESSEL

      04/02/2003 : Ludo DIERCKXSENS (Bel) – Magnus BÄCKSTEDT (Sue) – Stefano CASAGRANDA (Ita)

      03/02/2004 : Baden COOKE (Aus) – Jo PLANCKAERT (Bel) – Fabio BALDATO (Ita)

      01/02/2005 : Niki SORENSEN (Dan) - Vladimir GUSEV (Rus) – Daniele MASOLINO (Ita)

      31/01/2006 : Baden COOKE (Aus) – Philippe GILBERT (Bel) – Anthony GESLIN

      06/02/2007 : Jeremy HUNT (Gbr) – Mikhail IGNATIEV (Rus) – Stef SCHEIRLINCKX (Bel)

      03/02/2008 : Hervé DUCLOS-LASSALLE – Frédérik VEUCHELEN (Bel) – Ryder HESJEDAL (Can)

      01/02/2009 : Rémy PAURIOL – Thomas VOECKLER – Yuri TROFIMOV (Rus)

      31/01/2010 : Jonathan HIVERT – Johnny HOOGERLAND (Hol) – Samuel DUMOULIN

      30/01/2011 : Jérémy ROY – Sylvain GEORGES – Romain FEUILLU

      29/01/2012 : Samuel DUMOULIN – Marco MARCATO (Ita) – Arthur VICHOT

      27/01/2013 : Justin JULES – Samuel DUMOULIN – Thomas DAMUSEAU

      02/02/2014 : Kenneth VANBILSEN (Bel) – Baptiste PLANCKAERT (Bel) – Samuel DUMOULIN

      01/02/2015 : Pim LIGTHART (Hol) – Kennety VANBILSEN (Bel) – Antoine DEMOITIE (Bel)

      31/01/2016 : Dries DEVENYNS (Bel) – Thibaut PINOT – Baptiste PLANCKAERT (Bel)

       

      Repost 0
      25 janvier 2017 3 25 /01 /janvier /2017 12:18
      Samedi, Romain Bardet en attraction à Super-Besse

      Fidèle à sa réputation, le Trophée Andros fait la part belle aux champions régionaux. Cette année, c'est Romain Bardet qui est l'invité de Claude Michy. Le leader d'AG2R La Mondiale sera en piste samedi en fin d'après-midi à l'occasion du Trophée des Stars.

      Repost 0
      25 janvier 2017 3 25 /01 /janvier /2017 11:18

      19 au 24 janvier 2017

      Six Jours de Berlin

      - Classement final

      1 : Yoeri HAVIK / Wim STROETINGA  (Hol) - 470 points

      2 : Kenny DE KETELE / Moreno DE PAUW  (Bel) - 442 points - à 1 tour

      3 : Jens MOURIS / Pim LIGTHART  (Hol) - 333 points à 2 tours

      4 : Andreas GRAF / Andreas MÜLLER    (Aut) - 266 points

      5 : Benjamin THOMAS / Morgan KNEISKY   (Fra) - 417 points - à 3 tours

      13 équipes classées

      Prochaine épreuve : Six Jours de Copenhague du 26 au 31 janvier

      Repost 0
      25 janvier 2017 3 25 /01 /janvier /2017 10:51
      Cédric Coutouly, vainqueur à Lavaur en 1999

      Cédric Coutouly, vainqueur à Lavaur en 1999

      Deux belles épreuves ont contribué à l'animation sportive de Lavaur (81), capitale du Pays de Cocagne, la Ronde du Jacquemart et les Boucles du Vaurais, deux épreuves disparues des calendriers FFC.

      L'ensemble des podiums des Boucles du Vaurais

      13/04/1998 : Laurent MONCASSIN – Laurent MARTY – Hervé DUCLOS-LASSALLE

      21/03/1999 : Cédric COUTOULY – Jean ZEN – Nicolas PORTAL

      02/04/2000 : Mathieu LAMOTHE – Laurent MARTY – Jean ZEN

      01/04/2001 : Guillaume PORTAL – Mickaël CAILLETA – Fabrice GOUPILLEAU

      31/03/2002 : Thomas MARCHETTI – Cédric MARTY – Yann SERVAT

      22/03/2003 : Frédéric MARTY (Villemur) – Romain CARRIERE – Olivier RABAUD

      07/03/2004 : Thomas MARCHETTI – Tony PADOVAN – Fabien REY …7ème

      20/03/2005 : David LAMPLE – Sébastien PILLON – Luke Mc CARTHY

      19/03/2006 : Scott LYTTLE (NZL) Thomas PEYROTON – Sébastien PILLON

      25/03/2007 : Romain SMET – Fabien REY – Yoann BAGOT

      Epreuve plus organisée

       

      Repost 0
      24 janvier 2017 2 24 /01 /janvier /2017 13:15
      Il y a 20 ans ... Jean-Pierre Bourgeot à Aulnat 63

      Après quatre saisons passées dans les pelotons professionnels et quatre Tour de France (d'abord chez Chazal puis avec Agrigel La Creuse), le Moulinois Jean-Pierre Bourgeot revient à un niveau plus modeste.

      En fin de saison 1996, suite au désengagement du Conseil Général de la Creuse, tous les coureurs d'Agrigel ont appris trop tard la dissolution de l'équipe. Dès lors il était impossible de retrouver un contrat. C'est Partick Bulidon qui a offert, à Jean-Pierre Bourgeot, la possibilité de rejoindre Aulnat 63 Montluçon 03 et d'en devenir une carte maîtresse.

      Repost 0
      24 janvier 2017 2 24 /01 /janvier /2017 12:47
      Il y a 20 ans ... Aulnat 63 en DN1
      Il y a 20 ans ... Aulnat 63 en DN1
      Il y a 20 ans ... Aulnat 63 en DN1

      Depuis trois saisons Aulnat 63 évoluait en DN2. Au terme d'une remarquable saison (106 victoires et 2ème place au classement final de DN2) le club présidé par Patrick Bulidon accédait à la DN1.

      La Division Nationale 1 compte neuf clubs en 1997.

      Les heureux élus sont : Vendée U, le VC Lyon Vaulx-en-Velin, Aulnat 63-Montluçon03, Jean Floch, le VC Pontivy, le VC Roubaix, le CC Etupes, le VC Saint-Quentin-MBK-Aisne et les Côtes d'Armor. Des clubs qui évoluent juste en dessous des équipes pros, et dont l'objectif est de permettre à leurs coureurs d'accéder au niveau supérieur.

      L'effectif 1997

      Elites 2

      Jean-Philippe Duracka, Jean-Pierre Duracka, Dominique Terrier, Jacek Bodyk (Pol), Jean-Pierre Bourgeot, Steve Clausse  (Bel), Frédéric Giardina, Jean-Pierre Delphis, Raphaël Vallas, Sébastien Laroche, Takéhiro Mizutani (Jap), Eric Bomard, Christophe Leignier.

      Nationaux

      Christophe Delaire, Eric Fouix, Gérard Guazzini, Franck Havidic, Dominique Patruno, Denis Roudier

      Repost 0
      24 janvier 2017 2 24 /01 /janvier /2017 08:51
      Il y a 50 ans ... (l'AC Boulogne-Billancourt)
      Michel Demore en compagnie de Paul Wiegant en 1973 (Photo Ile-de-France Cycliste)

      Michel Demore en compagnie de Paul Wiegant en 1973 (Photo Ile-de-France Cycliste)

      Universellement connu, l'Athlétic Club de Boulogne-Billancourt, éloigné des Divisions Nationales depuis le début des années 1990, continue son bonhomme de chemin au sein du Comité d'Ile-de-France.

      C'est en décembre 1993 que le célèbre club de Boulogne-Billancourt, l'un des plus glorieux de toute l'histoire du cyclisme, a cessé toute activité de son équipe première.

      L'ACBB un club de légende

      Il est impossible de dresser la liste des anciens champions français ou étrangers qui ont servi le célèbre maillot gris de l'ACBB, mais voici un mince aperçu de cette liste.

      Champions olympiques

      Falk Hansen (1928), Jean Goujon (1936), Michel Rousseau (1956), Michel Vermeulin (1956)

      Champions du monde amateurs

      Louis Gérardin (1930), Roger Rioland (1946), Michel Rousseau (1957), Jean Jourden (1962), Michel Béchet (1963), Régis Ovion (1971).

      Champions du monde professionnels

      Falk Hansen (1931), Michel Rousseau  (1958), André Darrigade (1959), Jean Stabinski (1962)

      Autres grands noms

      Victor Cosson, Emile Idée, Robert Chapatte, Alfred Tonello, Augustin Corteggiani, Seamus Elliott, Jacques Gestraud, Désiré Letort, Raymond Delisle, Christian Raymond, Charly Grosskost, Bernard Thévenet, Guy Sibille, Bernard Quilfen, Jacques Anquetil, Stephen Roche, graham Jones, Phil Anderson, Robert Millar, Sean Yates, Jaan Kirsipuu, Paul Sherwen, Pascal Poisson, Serge Beucherie, Claude Séguy,

      Ci-dessus, la composition des équipes 1967.

       

      Repost 0

      Présentation

      • : Le blog du cyclisme en Auvergne Limousin
      • : - Tous les résultats des épreuves disputées en Auvergne, Limousin, Languedoc-Roussillon et région P.A.C.A. ainsi que les courses de Six Jours et de demi-fond.
      • Contact

      Recherche

      Pages