Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 février 2011 2 15 /02 /février /2011 17:26

Kocianski   A l’origine, le Grand Prix de Vence se disputait au mois de mai et ne connaissait qu’une audience régionale. Mais de 1995 à 2005 cette épreuve était au programme de la Semaine Azuréenne. Voici les podiums des dernières éditions.

 

20/05/1991 : Michel LOVICHI – Patrick ROSSI – Franck VANDEVELDE

08/05/1992 : Hervé BONNETON – Francis FAIVRE – Franck VANDEVELDE

00/00/1993 : non organisé

30/04/1994 : Fabien JOURDAN – Marc SEYNAEVE – Franck VANDEVELDE

25/02/1995 : Bertrand ZIEGLER – Arnaud CHAVIERE – Jean-Yves DUZELLIER

24/02/1996 : Carlos DA CRUZ – José LAMY – Christophe MANIN

01/03/1997 : Olivier MARTINEZ – Christophe ORIOL – Hervé ARSAC

28/02/1998 : Marc THEVENIN – Cédric CELARIER – Benoît LUMINET

27/02/1999 : Lennie KRISTENSEN (DAN) – Olivier TRASTOUR – Frédéric PERILLAT

26/02/2000 : Frédéric DELALANDE – Benoît LUMINET – Nicolas KOCIANSKI

03/03/2001 : annulé – travaux sur circuit

23/02/2002 : Benoît LUMINET – Samuel PLOUHINEC – Mark SCANLON  (IRL)

22/02/2003 : Laurent MANGEL – Sylvain LAVERGNE – Jérémie DERANGERE

21/02/2004 : annulé

19/02/2005 : Benoît LUMINET – Bartosz KOLENDO (POL) – Bart OEGEMA (HOL)

18/02/2006 : annulé

01/05/2007 : Mickaël BOUGET – Alexander KJAER (NOR) – Baptiste BETH

01/05/2008 :

01/05/2009 : Arnaud DEPREEUW – Antoine LAVIEU – Jean-Marc MAURIN

01/05/2010 : Alexandre AULAS – Jean-Marc MAURIN – Ernesto MENDOZA (CU) - 29ème édition

 

Partager cet article
Repost0
14 février 2011 1 14 /02 /février /2011 18:55

Bonnet eric   Ce Grand Prix de La Londe-les-Maures (83), figurait au programme de la Semaine Azuréenne pour amateurs.

    Voici le palmarès complet de cette épreuve organisée par l’U.C.La Londe-les-Maures.

24/02/1988 : Laurent EUDELINE – Philippe GOUBIN – Eric BONNET

22/02/1989 : Philippe PEUGNET – Christophe CAPELLE – Gilles CARLIN

21/02/1990 : Lars MICHAELSEN (DAN) – Jean-Paul GARDE – Richard VIVIEN

27/02/1991 : Beat ZBERG  (SUI) – Nick CANE  (SUI) – Franck MORELLE

26/02/1992 : Daniel HUWYLER  (SUI) – Jean-Christophe ROGER – Marek LESNIEWSKI (POL)

24/02/1993 : Gérard BIGOT – Christophe LEROSCOUET – Jean-Jacques HENRY

23/02/1994 : Mathias JANDT  (ALL) – Olivier TRASTOUR – Eric CASTELOTTI

22/02/1995 : Claude CEARD – Jérémy HUNT (GBR) – Alban TRIQUET

21/02/1996 : Grégory BARBIER – François LECLERC – Olivier MARTINEZ

26/02/1997 : Chris NEWTON (GBR) – Franck PENCOLE – Patrice LIMOGES

25/02/1998 : Christophe GAUTHIER – Cédric CELARIER – Lenaïc OLIVIER

24/02/1999 : Claude CEARD – Jukka HEINIKAINEN (FIN) – Noan LELARGE

- plus organisé depuis

Partager cet article
Repost0
14 février 2011 1 14 /02 /février /2011 11:30

Dimanche 13 février

Hyères (83)

Grand Prix de la Chambre des Métiers et de l'Artisanat du Var

" Souvenir Michel Serra "

Pass Cyclisme

Organisation : A.S.C.L.Var

 

Scratch

1 : Raphaël PACTEAU  (M.S.Mandelieu)

2 : André ZIRUDDU   (Stade Laurentin)

3 : Alexandre PETTINATI  (Stade Lurentin)

4 : Emmanuel MARTINEZ  (R.O.Sanary)

5 : Jérémy BAUDEL  (carte journée)

6 : Nicolas PANZOLINI   (U.C.Monaco)

7 : Mario D'AMICO  (Stade Laurentin)

8 : Jean-Marc PEDRAJA  (V.C.Marseille)

9 : Ludovic BIENAIME  (V.C.Le Beausset)

10 : Julien MICHEL  (A.C.Chatellerault)

 

- Merci à Marc Sordello

Partager cet article
Repost0
14 février 2011 1 14 /02 /février /2011 11:19

Dimanche 13 février

Saint-Didier-sous-Riverie  (69)

Cyclo-cross des fruits des coteaux Lyonnais

Organisation : U.C.Mornant

 

- Le classement

1 : Clément VENTURINI  (V.C.Lyon Vaulx-en-Velin) - Junior

2 : Guillaume PERROT  (E.C.Saint-Etienne Loire)

3 : Lionel GENTHON  (Bourg-en-Bresse Ain Cyclisme)

4 : Jérôme BRZEZICKI   (V.C.Ambertois)

5 : Julien PAUGET  (Saint-Denis Cyclisme)

6 : Fabrice MEUNIER CARRUS  (E.C.Saint-Clairoise))

 

- Merci à Paul Bricaud

Partager cet article
Repost0
13 février 2011 7 13 /02 /février /2011 20:27

Dimanche 13 février

Le Soler (66)

Ronde du Canigou

Organisation : Roussillon Animations

 

- Le classement

1 : Gert JOEARR  (EST-C.C.Villeneuve-Saint-Germain)

2 : Antonio MIGUEL PARRA   (ESP) à 16"

3 : Sébastien GREDY  (S.C.O.Dijon)  mt

4 : Guillaume BONNET  (Team Vulco V.C.Vaulx-en-Velin)  mt

5 : Julian ALAPHILIPPE   (Armée de Terre)   mt

 

34 : Benjamin OLIVIER  (V.C.Caladois)   à 3' 50"

93 : Sébastien BOIRE  (S.C.O.Dijon)  à 11'

 

RONDE  DU  CANIGOU

Gert JOEARR vainqueur en solitaire au Soler.

C’est dans le final que l’Estonien du C.C. Villeneuve Saint Germain construit son succès lors du quatrième volet des Courses au Soleil. Victoire acquise au terme d’un superbe effort.

 

Le Pas de l’Echelle (km 27), le col de Bélesta (km 64) difficultés situées dans la première partie de l’épreuve n’ont pas permis de laminer le peloton. Bien que la course ait vu se former différents groupes, il s’est toujours trouvé des éléments capables de produire les efforts nécessaires pour revenir sur l’avant de la course. Les formations présentes en Roussillon s’avèrent bien avancées dans leur préparation, ce qui laisse augurer quelque espoir pour celles-ci, dans un futur proche.

Christophe Goutille (Martigues) et Alexis Bodiot (Armée de Terre) lancent les hostilités dès la sortie du Soler, bien vite rejoints par quatorze hommes dont Guillaume Bonnet (Vulco Vaulx en Velin), Florian Maurelet et Albin Cormier (Nogent sur Oise). Cinq hommes qui se retrouveront dans le final. De regroupement en regroupement, cela ne démoralise point Mickaël Fanget (Hyères), Colin Menc Molina (Aix), Nicolas Morel (Martigues), Bruno Chardon (Sarreguemines) qui à des moments différents, tentent quelque chose.  Après Tautavel (km 35), Vincent Canard (Caladois), Kévin Pigaglio (Charvieu Chavagneux), Goutille, Morel et Chardon s’enfoncent vers la vallée de l’Agly fort d’un avantage de 23 secondes. Malgré le coup de patte des Vulco qui étirent le peloton, l’écart des fugitifs se maintient. Alo Jackin (Armée de Terre), Herberts Pudans (Dijon) et Frédéric Brun (Charvieu) s’extraient sans grand succès du magma vers Rasiguères (km 51). Cent vingt hommes se regroupent au pied de la seconde difficulté, où tout est à refaire. Goutille (encore lui) et Julian Alaphilippe (Armée de Terre) attaquent à Caramany, le peloton s’étire, se scinde en trois groupes. L’usure s’installe.

Une nouvelle échappée prend corps, pour avorter un peu plus loin, dans un climat perpétuellement effervescent. Au village gitan de Pézilla-Corneilla, Jackin, Pudans, Bodiot, Antz, Bescond et Brun enroulent du braquet, sans résultat, car au premier passage sur la ligne au Soler, ils demeurent environ soixante dix prétendants à la victoire. Lors de la première, des trois boucles terminales, va naître la bonne échappée, composée de dix sept unités (les dix sept premiers du classement). A contretemps Damien Branaa (Sud Gascogne) essaie de les rejoindre. Le peloton accuse un retard de 40’’. Le Landais se fait reprendre dans la seconde boucle, alors que le retard passe à une minute. La résignation s’installe. A l’avant Gert Joaaert prend son destin en mains, à cinq kilomètres de la ligne d’arrivée et, s’envole vers un succès plus que mérité.

 

                                                                                                                      Claude Soubielle 

  Gert Joearr le vainqueur.

L’Estonien âgé de 23 ans a déjà passé quatre ans en France portant successivement le maillot de Vendée U, puis de Villeneuve Saint Germain. Dans son pays où le cyclisme prospère, le garçon « s’est fait tout seul », même si la brillance du maillot jaune de Jaan Kirsipuu lors du Tour de France, l’a aiguillée vers ce sport. S’il grimpe honnêtement, ce costaud longiligne, est avant tout un rouleur. Son palmarès en atteste et sa fin de course sur la Ronde du Canigou, également. Lui qui a également été professionnel chez les Continentaux de son pays (Kalew Chocolate Team) possède trois titres de champion d’Estonie (deux en contre la montre Espoir) et un sur route, vainqueur d’étapes aux Plages Vendéennes et aux Deux Sèvres, a décroché au Soler, son cinquième bouquet sur les terres françaises. Celui de la Ronde du Canigou il l’a construit avec ses jambes, mais aussi avec sa tête. Il s’en explique : « J’ai attaqué dans le final, car je m’étais aperçu depuis quelques kilomètres, que j’étais le plus costaud. J’avais bien observé mes compagnons d’échappée et j’ai giclé. Ensuite, seul à l’avant c’était facile ! Le succès que j’avais à ma portée, me motivait, d’autant plus que pour moi, c’était l’occasion de remercier Eddy Seigneur et toute mon équipe. »

Le Catalan de Palafrugell, Antonio Miguel Parra, 2ème .

4ème à Gérone, 7ème à Perpignan et à présent second au Soler, Antonio n’en perd pas son sourire. Pourtant c’est la troisième fois de sa jeune carrière, qu’il termine 2ème d’une épreuve des Courses au Soleil. Son soleil à lui, c’est la piste. Il y a quelques jours, en janvier dernier, il termine 2ème (une fois de plus) en épreuve de Coupe du Monde à Pékin, dans la poursuite par équipes. « Le plus beau résultat de ma carrière ! » s’empresse-t-il d’ajouter. Miguel Parra fait partie de l’équipe Espagnole de piste, laquelle possède son centre à Mallorca, sous la direction de Juan Llaneras. En ce moment il se prépare pour les Jeux de Londres et à court terme pour les championnats du Monde de mars en Hollande, où à sa spécialité, il aimerait bien rajouter l’Américaine. Ce champion Catalan sprinte bien mais également, lorsqu’il est en forme, passe bien la montagne. Sur la Ronde du Canigou, il a tout donné, rajoutant : « En ce moment, la préparation spécifique de la piste, ne me permet pas de progresser dans d’autres domaines. Mes prestations sur les Courses au Soleil, me satisfont pleinement, d’autant plus qu’ici, j’ai pu travailler avec un rythme tel, que je n’aurai pas trouvé, en ce moment dans mon pays ! ».

 

- Merci à Sport & Imagen  www.sportimagen.com

 
 

 

Partager cet article
Repost0
12 février 2011 6 12 /02 /février /2011 20:46

Samedi 12 février

La Tramontane

Organisation : Roussillon Animations

 

1 : Arnaud DEMARE   (C.C.Nogent-sur-Oise)

2 : Julien GONNET  (Armée de Terre)

3 : Alo JAKIN  (EST- C.C.Villeneuve Saint-Germain)

4 : Julien MASSON  ( Team Rémy Meder Haguenau)

5 : Nicolas GALVEZ  (Team Vulco V.C.Vaulx-en-Velin)

6 : Steven GARCIN  (V.S.Hyères)

 

41 : Benjamin OLIVIER  (V.C.Caladois)

 

LA  TRAMONTANE

Les samedis d’Arnaud Demare.

Après Gérone samedi passé, voilà que le Picard s’impose à nouveau à Toulouges. Il faut croire que chez Demare, le soleil brille le samedi.

Sous le ciel bleu du Roussillon, la tramontane (le vent) ne s’est pas invitée à la course qui porte son nom. Même les éoliennes du Rivesaltais étaient au chômage. Par contre l’épreuve a connu un ouragan de folie avec des coureurs qui impriment tout du long, un rythme endiablé, à tel point que la moyenne du vainqueur franchit  les 50 km/h. Pas question d’observer mimosas et amandiers en fleurs ! Depuis Toulouges, cela n’aura été que répétitions de tentatives d’échappée, toutes rapidement avortées, l’écart maximal enregistré s’élevant à quarante secondes à Cases de Pène (km 69). Nicolas Garbet (Villeneuve St Germain), Pierre Luc Perichon (SCO Dijon), Sébastien Ivars (VC Caladois), Sébastien Harbonnier (Armée de Terre), Jean Edouard Antz (AVC Aix), Frédéric Menini  (Vulco Vaulx en Velin), Christophe Goutille (Martigues SC), Florent Theghillo (Bourg en Bresse Ain), Jimmy Turgis (CC Nogent), Camille Chancrin (EC Saint Etienne) et Kévin Pigaglio (Charvieu Chavagneux Isère) se sont portés en tête, aux portes d’Espira de l’Agly.

L’approche du col de la Bataille laisse supposer que la course va se débrider. Il n’en est rien, avec un peloton qui s’étire à qui mieux mieux, mais qui résiste farouchement. Plus que quelques petites secondes à l’amorce des premiers lacets de l’ascension, et Kévin Pigaglio , impressionnant de facilité s’envole,  Ivars, Harbonnier, Goutille et Turgis s’accrochent à quelques longueurs, le peloton pointant à 15’’.  Ivars passe détaché au sommet, alors que dans la descente, s’opère un nouveau regroupement.

Dans les courbes qui précèdent Millas, Gert Joeaar (Villeneuve St Germain), Sébastien Gredy (SCO Dijon), Sébastien Ivars (VC Caladois), Jérémy Ortiz et Sébastien Harbonnier (Armée de Terre), Bob Rodriguez (AVC Aix), Guillaume Bonnet, Alexandre Mercier et Sam Lindsay (Vulco Vaulx en Velin), Christophe Goutille et Nicolas Morel (Martigues SC), Arnaud Demare et Jimmy Turgis (CC Nogent), Kévin Pigaglio (Charvieu Chavagneux Isère) et Quentin Bertholet (PR Tournai) trouvent l’ouverture. 15’’ au rond point du toréador, 30’’ au passage à niveau, la folle poursuite s’intensifie avec les Sud Gascogne. Il en est ainsi jusqu’aux portes de Toulouges où de quinze secondes l’écart tombe à quelques longueurs.  Bertholet, Harbonnier et Joeaar donnent tout ! en vain ! le regroupement s’opérant sous la pression des formations qui misent tout sur un sprint final.

Arnaud Demare joue sur du velours, entouré de ses équipiers Alexandre Gratiot, Ludwig Laffillé, Flavien Maurelet, Alexandre Defretin, Jimmy Turgis, Maxime Roger qui le placent sur orbite avant l’emballage final, dans un combat de haute tenue face aux Julien Gonnet, Alexis Bodiot, Benoît Sinner, Loïc Barre de  la formation Armée de Terre, qui n’ont pas démérité.

 

Aujourd’hui, la Ronde du Canigou prend son départ du Soler à 12h. Passage au Pas de l’Echelle vers 12h30, col de Bélesta à 13h25, 1er passage au Soler à 14h, et arrivée au Soler vers 14h50.

 

                                                                                                          Claude Soubielle

 

 

 

Faisons connaissance avec Julien Gonnet  (deuxième à Toulouges).

 

Julien Gonnet appartient à la formation de l’Armée de Terre, et comme ses coéquipiers il est Militaire (il a signé pour cinq ans). Cette équipe, chacun la remarque forcément, parce que les coureurs arborent un maillot aux couleurs camouflées, qu’il est impossible de confondre avec celui des autres écuries. Et comme ils possèdent un bus, identique à celui des professionnels, cela leur donne un éclairage particulier, qui attire l’attention du public. Avec ses camarades, Julien est en Roussillon pour mettre au point les ultimes réglages. Il s’en explique : « Sur les Courses au Soleil, tout l’effectif joue le jeu, avec les sprinteurs qui se protègent, bien à l’abri au sein du peloton, et les autres qui font la course à l’avant, essayant de trouver l’ouverture ». A 29 ans, le coureur qui possède d’énormes qualités, a déjà six années de DN 1 comme expérience (Côtes d’Armor, Super Sport, Nantes).

Non, il n’est pas déçu de terminer second à Toulouges et d’ajouter : « J’ai davantage été déçu samedi dernier à Gérone de ma troisième place, car au dernier virage, j’ai viré loin. Je suis battu par un coureur de talent, qui possède d’énormes qualités. »

Sans vouloir l’avouer, Julien sait que la gagne s’approche et qu’elle va lui sourire comme par le passé lors d’étapes aux Tours de Gironde, de la Réunion, du Burkina Fasso, lui qui aime à souligner ses titres de Champions de Bretagne élite, de France Militaire (dans le Var) sans oublier une 4ème place au championnat du monde Militaire.

 

- Merci à Sport & Imagen  www.sportimagen.com

 

Partager cet article
Repost0
11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 17:21

Frédéric DELALANDE                                                                     Frédéric DELALANDE, vainqueur en 95 et 96

 

Le Grand Prix d'Antibes était l'une des principales épreuves azuréennes d'avant-saison. Sa première édition remonte à 1920 et elle a été organisée sans interruption jusqu'en 1939. Si la plupart des courses azuréennes ont repris leur cours durant les années quarante, ça n'a pas été le cas à Antibes où la reprise a eu lieu en 1958.

  La dernière édition ouverte aux professionnels a été organisée en 1987.

  Voici l'ensemble des podiums depuis la reprise en 1958.

 

Professionnels

1958 : Nino DEFILIPPIS (ITA) – Joseph GROUSSARD – Désiré KETELEER (BEL)

1959 : Jean GRACZYK – Gilbert BAUVIN – Tino SABBADINI

1960 : Jean-Claude ANNAERT – René FOURNIER – Fernand PICOT

1961 : Gilbert SCODELLER – Jean GRACZYK – Mies STOLKER (HOL)

1962 : Manuel MANZANO – Piet RENTMESSTER  (HOL) – Gilbert BELLONE

1963 : Joseph CARRARA – Claude VALDOIS – André MESSELIS (BEL)

1964 : Joseph GROUSSARD – Raymond POULIDOR – François HAMON

1965 : Paul GUTTY – Michel GRAIN – Jacques CADIOU

1966 : Robert LELANGUE (BEL) – Maurice IZIER – Pierre BEUFFEUIL

1967 : Frans AERENHOUTS (BEL) – Albert BOURGEOIS – René GRELIN

1968 : José CATIEAU – Anatole NOVAK – Carmine PREZIOSI  (ITA)

1969 : Raymond DELISLE – Jean-Pierre  GENET – Peter HEAD  (GBR)

1970 : Cyrille GUIMARD – Jan KREKELS  (HOL) – Jacques GUIOT

1971 : Frans VERBEECK  (BEL) – André DIERICKX (BEL) – Jean-Pierre DANGUILLAUME

1972 : Willy VAN MALDERGHEM (BEL) – Georges BARRAS (BEL) – Mat DE KONING (HOL)

1973 : annulé

1974 : Gérard VIANEN (HOL) – René PIJNEN (HOL) – Gustave HERMANS (BEL)

1975 : Charles ROUXEL – Bernard HINAULT – Walter PLANCKAERT (BEL)

1976 : Frans VERBEECK (BEL) – Marcel LAURENS (BEL) – Roger LEGEAY

1977 : André DIERICKX (BEL) – Bernard THEVENET – Mariano MARTINEZ

1978 : Jan RAAS (HOL) – Roger ROSIERS (BEL) – Joop ZOETEMELK  (HOL)

1979 : Jacques ESCLASSAN – Jan RAAS (HOL) – Jos SCHIPPER  (HOL)

1980 : Jean-Luc VANDENBROUCKE (BEL) – Cees PRIEM (HOL) – Hubert MATHIS

1981 : Daniel WILLEMS (BEL) – J. Luc VANDENBROUCKE (BEL) – Jacques BOSSIS

1982 : René BITTINGER – Didier VANOVERSCHELDE – Patrick FRIOU

1983 : Henk LUBBERDING (HOL) – Bernard BOURREAU – Ferdi VAN DEN HAUTE (BEL)

1984 : annulé

1985 : Ad WIJNANDS  (HOL) – Dag Otto LAURITZEN (NOR) – Pierre BAZZO

1986 : Eric BOYER – Gilbert DUCLOS-LASSALLE – Dominique LECROCQ

1987 : Gilbert GLAUS  (SUI) – Charly MOTTET – Frits PIRARD (HOL)

1988 et 1989 : non organisé

Amateurs

1990 : Lars MICHAELSEN  (DAN) – Birger GAUSLAA (NOR) – Bryan PETERSEN (DAN)

1991 : Richard VIVIEN – Christophe VERCELLINI – Claude CARLIN

1992 : Richard SZOSTAK (POL) – Danny SULLIVAN (USA) – Niklas AXELSON (SWE)

1993 : Jean-Michel THILLOY – Franck MORELLE – Christian THARY

1994 : Franck LAURANCE – Pascal CHIGNOLI – Jean-Jacques HENRY

1995 : Frédéric DELALANDE – Fabrice GOUGOT – René TAILLANDIER

1996 : Frédéric DELALANDE – Noan LELARGE – Hervé BONNETON

1997 : Olivier MARTINEZ – Samuel PLOUHINEC – Stéphane CORLAY

1998 : José MEDINA  (CHI) – Benoît POILVET – Alexandre GRUX

1999 : Olivier TRASTOUR – Gilles CANOUET – Sylvain LAVERGNE

2000 : annulé

2001 : Franck BIGAUD – Franck BRUCCI – Rune HOYDAHL  (HOL)

2002 : Samuel PLOUHINEC – Benoît LUMINET – Nicolas REYNAUD

2003 : Guillaume LEJEUNE – Ludovic RENAUD – Nicolas DUMONT

2004 : Antoine PERCHE – Yanto BARKER  (GBR) – Thierry DAVID

2005 : Ben JOHNSON  (AUS) – Guillaume LEJEUNE – Julien EL FARES

2006 : Cédric PINEAU – Olivier MARTINEZ – Jean-Christophe PERAUD

2007 : Kieran PAGE (GBR) – Martial RICCI-POGGI – Jonathan BRUNEL

Non organisé depuis

 

 

 

Partager cet article
Repost0
11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 13:15

motoMardi 8 février

Alkmaar (Pays-Bas)

Sportpaleis

7ème réunion de la saison 2010/2011

 

1 : Patrick BESTEMAN  (HOL) - entr. Sam Mooij

2 : Raymond ROL  (HOL) - entr. Cees Stam

3 : Patrick KOPS  (HOl) - entr. Willem Fack

4 : Christian PASSENHEIM  (ALL) - entr. Ralph Schumacher

5 : Richard KONIJN  (HOL) - entr. Dick De Haas

6 : Klaas VAN'T VEER  (HOL) - entr. Uwe Smit

7 : Wout CEVAT (HOL) - entr. Paul Preijer

 

- Merci à Evert Van der Horst

Partager cet article
Repost0
9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 20:49

   Le Grand Prix de Cannes a été le dernier « survivant » des Grands Prix Azuréens professionnels. Créé en 1926 par l’E.S.Cannes, cette épreuve au parcours sinueux et sélectif n’a connu que cinq annulations : en 1940, 43, 44, 45 et 1977. Sa dernière édition qui a eu lieu en février 1991 s’est terminée sans vraiment avoir commencée, puisque seulement dix-huit coureurs, sur 180 partants ont été en mesure de rallier la ligne d’arrivée, le peloton n’ayant pu se frayer un chemin dans la circulation. A partir de 1992, le Grand prix de Cannes amateurs a perpétué la tradition jusqu’en 2003.

 

  Voici l’ensemble des podiums depuis la reprise en 1946

Professionnels – 1ère édition en 1926

1946 : Paul NERI – Joseph SOFFIETTI – Pierre BARATIN

1947 : Raymond GUEGAN – Joseph SOFFIETTI – Lucien LAUK

1948 : René VIETTO – Paul NERI – Edouard FACHLEITNER

1949 : Antonin CANAVESE – Edouard FACHLEITNER – Jacques MOUJICA

1950 : Edouard FACHLEITNER – Nello LAUREDI – Antoine GIAUNA

1951 : Lucien TEISSEIRE – Fernando MOREIRA  (POR) – Raoul REMY

1952 : Louis BOBET – Pierre MOLINERIS – Adolphe PEZZULI

1953 : Pierre BARATIN – Angelo CONTERNO  (ITA) – Emile ROL

1954 : Gilbert BAUVIN – Lean LEULLIER – Alex CLOSE  (BEL)

1955 : Jean FORESTIER – Raoul REMY – René PRIVAT

1956 : José MIRANDO – Yvon RAMELLA – Vincen VITETTA

1957 : Antonin ROLLAND – Tino SABBADINI – José MIRANDO

1958 : Tino SABBADINI – Gilbert BAUVIN – José MIRANDO

1959 : Francis ANASTASI – Claude MATTIO – Emmanuel BUSTO

1960 : Jean BONIFASSI – Albert BOUVET – Claude MATTIO

1961 : Nino DEFILIPPIS  (ITA) – Claude VALDOIS – Raymond POULIDOR

1962 : Rudi ALTIG  (ALL) – François LE HER – Fernand PICOT

1963 : François MAHE – Raymond POULIDOR – Ian MOORE  (IRL)

1964 : Raymond POULIDOR – Winfried BOELKE  (ALL) – Jean DUPONT

1965 : Michele DANCELLI  (ITA) – Jean-Claude WUILLEMIN – Jean JOURDEN

1966 : Flaviano VICENTINI  (ITA) – Carmine PREZIOSI  (ITA) – Gilbert BELLONE

1967 : Jean-Paul PARIS – Charly GROSSKOST – Maurice IZIER

1968 : Jacques CADIOU – Claude GUYOT – Jean-Louis BODIN –

1969 : Gilbert BELLONE – Arie DEN HARTOG  (HOL) – José CATIEAU

1970 : Paul GUTTY – Gilbert BELLONE – Désiré LETORT

1971 : Frans VERBEECK  (BEL) – Derek HARRISSON (GBR) – Michel PERIN

1972 : Roberto POGGIALI (ITA) – Michel PERIN – Giuseppe PERLETTO (ITA)

1973 : Tino TABAK  (HOL) – Leif MORTENSEN (DAN) – Claude TOLLET

1974 : Franco BITOSSI (ITA) – Frans VERBEECK  (BEL) – Tino TABAK  (HOL)

1975 : Jean-Pierre DANGUILLAUME – Fedor DEN HARTOG  (HOL) – Maurice LE GUILLOUX

1976 : Georges TALBOURDET – Sylvain VASSEUR – Jean-Luc MOLINERIS

1977 : non organisé

1978 : Wilfried WESEMAEL  (BEL) – Sven-Ake NILSSON (SWE) – Yvon BERTIN

1979 : Sean KELLY  (IRL) – Walter PLANCKAERT  (BEL) – Henk LUBBERDING  (HOL)

1980 : Jan RAAS  (HOL) – Rik VAN LINDEN  (BEL) – Pierre-Raymond VILLEMIANE

1981 : Kim ANDERSEN  (DAN) – Pierre-Raymond VILLEMIANE – Stephen ROCHE  (IRL)

1982 : Laurent FIGNON – Patrick STEPHAN – Hubert SEIZ  (SUI)

1983 : Gilbert GLAUS  (SUI) – Jean-Marie GREZET  (SUI) – Patrick MOERLEN  (SUI)

1984 : Yvon MADIOT – Pierre BAZZO – Laurent BIONDI

1985 : Adri VAN DER POEL  (HOl) – Frédéric VICHOT – Alan PEIPER  (AUS)

1986 : Gilbert GLAUS  (SUI) – Charly BERARD – Jérôme SIMON

1987 : Sean YATES  (GBR) – Frédéric VICHOT – Gilbert GLAUS  (SUI)

1988 : Jérôme SIMON – Andreas KAPPES  (ALL) – Bruno WOJTINEK

1989 : Roland LECLERC – Luc LEBLANC – Régis SIMON

1990 : Gérard RUE – Udo BÖLTS  (ALL) – Frank VAN DEN ABEELE  (BEL)

1991 : Yvon MADIOT – Harry LODGE  (GBR) – Laurent JALABERT  - 60ème édition

 

Amateurs

1992 : Yann MEULEMANS – Fabien VACCHER – Laurent MAGAGLIO

1993 : Serge GARNIER – Laurent EUDELINE – Patrick VALLET

1994 : Frédéric DELALANDE – Ghislain MARTY – Eric CASTELLOTI

1995 : Jean-Yves DUZELLIER – Eric MAGNIN – Fabrice PAUMIER

1996 : David LEFEVRE – Reto MATT  (ALL) – Grégory BARBIER

1997 : Stéphane CORLAY – Olivier TRASTOUR – Samuel PLOUHINEC

1998 : Christophe GAUTHIER – Grégory LAPALUD – Sébastien PINEAU

1999 : annulé

2000 : Renaud DION – Samuel PLOUHINEC – Yohan DEKKERS  (BEL)

2001 : Sébastien RAINAUD – Dimitar DIMITROV  (BUL) – Gérald LAVALARD

2002 : Marc THEVENIN – Gaël BOUVET – Benoît LUMINET

2003 : Benoît LUMINET – Tom COLAS – Denis LYNCH  (IRL)  - 71ème édition

- Plus organisé depuis 2003

 

  Cette épreuve réservée aux amateurs existait déjà avant de rejoindre le palmarès du Grand Prix, voici quelques podiums.

1981 : Marc VASSEUR - Claude CECCINI - FILIPPI

1982 : Marc VASSEUR -  Régis GALLET - Philippe BEAUNE

1983 : Gilles CHATARD

1984 : D. LUGLIA

1985 : Gilles CHATARD - Philippe LE PEURIEN - Héliard HUBERT

1986 : Fabien DE VOOGHT - John NIELSEN - Christian SEZNEC

1987 : Eric BONNET - Peter COATES - Jean-Luc GARNIER

1988 : Richard VIRENQUE - Rémy ASPLANATO - Jean-Luc GARNIER

1989 : Fabien DE VOOGHT - Rémy ASPLANATO - Héliard HUBERT

1990 : Jean-Louis CESARI - Rémy ASPLANATO - Richard GIBELIN

1991 : Yves CORDIER - Michel LOVICHI - Eric PROIETTI

 

Partager cet article
Repost0
9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 12:37

  Les Six Jours de Copenhague ont été remportés par la paire danoise Alex Rasmussen-Michael Mörköv. C'est leur troisième succès dans cette épreuve, mais ils n'ont assuré leur victoire que dans la dernière soirée. 

Classement final

1 : Alex RASMUSSEN - Michael MÖRKÖV  (DAN) - 305 points

à 1 tour

2 : Jens-Erik MADSEN - Marc HESTER  (DAN) - 265 points

3 : Danny STAM - Léon VAN BON  (HOL) - 196 points

4 : Robert BARTKO - Robert BENGSCH  (ALL) - 178 points

5 : Peter SCHEP  (HOL) - Leif LAMPATER  (ALL) - 168 points

à 2 tours

6 : Kenny DE KETELE - Tim MERTENS  (BEL) - 212 points

à 5 tours

7 : Andreas MÜLLER  (AUT) - Tristan MARGUET  (SUI) - 187 points

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog du cyclisme en Auvergne Limousin
  • : - Tous les résultats des épreuves disputées en Auvergne, Limousin, Languedoc-Roussillon et région P.A.C.A. ainsi que les courses de Six Jours et de demi-fond.
  • Contact

Recherche

Pages