Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 février 2011 7 06 /02 /février /2011 21:19

Podium

                                                            sportimagen.com

 

Dimanche 6 février

Circuit Méditerranéen  (Gérone - Perpignan)

Organisation : Roussillon Animations

 

- Le classement

1 : Freddy BICHOT  (Team Véranda Rideau Sarthe)

2 : Thomas ROBINSON    (AUS - U.C.Nantes Atlantique)   mt

3 : Thomas ROSTOLLAN   (A.V.C.Aix-en-Provence)   mt

4 : Franck CHARRIER  (U.C.Nantes Atlantique)  à 6"

5 : Yann GUYOT  (Armée de Terre)  à 11"

 

Circuit Méditerranéen (Gérone - Perpignan)

Freddy Bichot reste jeune

Changement de décor hier avec le Circuit Méditerranéen, deuxième épreuve des Courses au Solei l. Après la victoire d’Arnaud Demare, samedi à Gérone (Catalogne), à l’issue des Boucles Catalanes, Freddy Bichot, 31 ans, a fêté son retour chez les amateurs en s’imposant hier dans les rues de Perpignan où l’été semblait avoir fait un retour précoce. Après huit années passées chez les pros, le jeune capitaine de route d’un Team Véranda Rideau ambitieux s’est imposé au sprint devant l’Australien Robinson et le Provençal Thomas Rostollan au terme d’une épreuve qui a vécu de multiples rebondissements. Toute la journée en effet, Freddy Bichot et les siens se sont multipliés sur le front de l’attaque. En pure perte dans la plaine de l’Ampurdan aux reliefs peu propices à la création d’écarts, mais quand le peloton obliqua vers la côte on vit les hommes au maillot noir en majorité à l’avant de la course. Une première fois sorti avec Rey (Entente Sud-Gascogne) et Goutille (Martigues), Bichot poursuivit seul dès la sortie de Lanca tant il se sentait des fourmis dans les jambes. Mais chez ce père de famille discret l’intelligence prit le pas sur l’ambition. Et c’est avec sagesse qu’il leva le pied remettant à plus tard ses desseins de succès. Après Port-Bou, le futur vainqueur n’en pouvait toutefois plus d’attendre et il repartit à l’avant de plus belle. Seuls pouvaient le suivre Lebas (AVC Aix) et deux coéquipiers : Malle et Plouhinec, ce dernier admirable,  pour sa réapparition dans le peloton après un grave accident et qui méritait le prix de la combativité. Seulement la ficelle était trop grosse pour le peloton pourtant passablement dégraissé par le passage à répétition de côtes qui agissait comme un terrible laminoir. S’ils n’étaient plus très nombreux à pouvoir lancer la poursuite derrière le quatuor, un bras-de-fer  s’engagea férocement sur la route du retour à Perpignan. Jamais crédités de plus d’une quarantaine de secondes, les trois coureurs de Véranda Rideau roulaient pour quatre afin de vendre chèrement leur chance. Mais bientôt la chasse s’organisa un peu plus encore à l’initiative principalement du Team U-Nantes-Atlantique fort de quatre représentants et de l’Armée de Terre qui comptait deux hommes, Guyot et Alaphilippe, évidemment prêts au combat. A dix kilomètres de l’arrivée, tout était finalement à refaire et le Circuit Méditerranéen 2011 conservait tout son suspens. Oui, mais voilà, quand Freddy Bichot a décidé quelque chose, il s’y tient jusqu’au bout. Et c’est encore lui qui anima de nouveau une offensive aux portes de Perpignan avec Robinson et un duo venu de Nantes : Charrier-Robinson. Après avoir longtemps ruminé une défaite annoncée dans les kilomètres précédants, ces derniers semblaient d’un seul coup en situation favorable après un des ces renversements de nature  dérouter les meilleurs tacticiens. Alors quant à trois cent mètres de la ligne d’arrivée. Charrier s’écartait pour laisser la voie libre à Robinson, on pensait que c’était pain béni pour l’Australien, mais c’était Bichot qui jaillissait sur la gauche pour  s’imposer nettement. En vingt-quatre heures, les Courses au Soleil permettaient à deux garçons, aussi différents l’un de l’autre que la couleur de leur maillot de club, d’entamer la nouvelle saison cycliste sous les meilleurs auspices. On n’en demandait pas plus dans leur équipe respective.

 

Freddy Bichot

« Une année pour voir »

Quand on a la trentaine, des milliers de kilomètres au compteur après huit années passées chez les pros (Française des Jeux, Agritubel, Bouygues Télécom) , et autant chez les amateurs, ce n’est pas un succès obtenu au printemps, fut-il aussi prestigieux qu’une victoire au Circuit Méditerranéen, qui fait oublier les réalités de la vie. Très entouré après son succès, Freddy Bichot ne versait pas spécialement dans l’euphorie. « Je me suis donné une année pour faire le point. Je verrai d’ici quelques mois l’orientation définitive que je souhaite donner à ma carrière. Je peux rester dans le vélo comme je peux m’en éloigner. J’ai un enfant, un garçon de quelques mois, que je voudrais voir grandir. Je pouvais rester chez les pros mais j’ai jugé que les conditions que l’on m’offrait pour y rester ne convenaient pas avec l’idée que je me fais de l’exercice de ce métier. Alors, j’ai préféré accepter le projet que m’ont proposé les responsables du team Véranda Rideau : servir de capitaine de route à une équipe qui compte des jeunes de talents. Si je peux aider l’un ou l’autre, je m’estimerais heureux pour lui. » Freddy Bichot n’est donc pas fâché avec le milieu pro. Mais tant qu’il pédale encore, on ne l’empêchera jamais de viser la victoire pour son compte personnel. Quand on a toujours gagné des courses (10 chez les pros), on ne se refait plus.

 

Service de Presse   « Courses au Soleil »

Merci à Sport & Imagen - sportimagen.com

 

 

Partager cet article
Repost0
6 février 2011 7 06 /02 /février /2011 18:00

Samedi 5 février

Servas  (01)

36ème cyclo-cross de Servas " Jubilé Daniel Perret "

Organisation : Saint-Denis Cyclisme

 

1 : Bertrand SAINZ  (Bourg-en-Bresse Ain Cyclisme)

2 : Guillaume PERROT  (E.C.Saint-Etienne Loire)

3 : Julien MAITRE  (Bourg-en-Bresse Ain Cyclisme)

4 : Julien PAUGET  (Saint-Denis Cyclisme)

5 : Brice CHEVALIER  (A.C.C.Champagnolaise)

6 : Antonin MARECAILLE  (Enfer du Nord de Kouma - Nlle Calédonie)

 

Merci à Paul Bricaud

 

Partager cet article
Repost0
6 février 2011 7 06 /02 /février /2011 09:08

Samedi 5 février

Boucles Catalanes (Perpignan-Gérone)

Organisation : Roussillon Animations

 

1 : Arnaud DEMARE (C.C.Nogent-sur-Oise)

2 : Joël PEARSON  (AUS- U.C.Nantes Atlantique)

3 : Julien GONNET  (Armée de Terre)

4 : Antonio MIGUEL PARRA  (ESP)

5 : Erwan BRENTERCH  (A.V.C.Aix-en-Provence)

- tous même temps

 

Merci à Sport & Imagen        sportimagen.com         

 

BOUCLES  CATALANES 2011

Perpignan - Girona

Ca Demare bien

Arnaud Demare (CC Nogent-sur-Oise) a remporté la première course du calendrier amateurs au terme d’un sprint massif. La saison 2011 est bien lancée.

C’est en trombe que le peloton a fait irruption dans les rues ensoleillées de Gérone hier après-midi. Et c’est Arnaud Demare (19 ans) qui a eu le grand plaisir de couper la ligne d’arrivée le premier. Il y a des signes qui ne trompent pas. Avec la victoire du Picard, acquise pour quelques centimètres devant l’Australien Joël Pearson, le militaire Julien Gonnet,  l’Espagnol Antonio Miguel Parra et une bonne centaine de concurrents terminant roue dans roue, la saison amateurs 2011 a été lancée sur les chapeaux de roue. C’est en effet à près de 45 km/h de moyenne que les Boucles Catalanes ont été disputées. D’entrée les conditions étaient réunies pour que la journée soit belle. Le soleil était de la partie et l’humeur des coureurs résolument tournée vers l’offensive. L’hiver a été rude pour tous, en raison de conditions météorologiques défavorables rencontrées dans toutes les régions de France, et les Boucles Catalanes, première épreuve des Courses au Soleil, série d’épreuves qui mérite bien son nom, permettait enfin de rompre le long cycle d’entraînement suivi afin d’en arriver là. On sentit très bien que dès les premiers coups de pédale, il allait se passer des choses. Et bien avant le passage de la frontière, la course filait à bonne allure poussée par un léger vent porteur de tous les espoirs.

 Pudans (SCO Dijon), Rostollan (AVC Aix-en-Provence), Denis (Team Véranda Rideau) et Vincenti (Team U-Nantes-Atlantique) s’illustrèrent les premiers mais ils furent très vite repris. Si leur tentative commune échoua, elle servit de détonateur. La porte de l’escapade était entrouverte et à leur tour Jarrier (Team Véranda Rideau), Tarride (Martigues), Perez (Pôle de Haute-Garonne) et Schmidt (Team U-Nantes-Atlantique) s’y essayèrent. Sur des routes larges et planes, le peloton ne désirait pourtant guère lâcher de lest. Tout le monde avait des fourmis dans les jambes. Difficile de creuser des écarts et le quatuor en fut aussi pour ses frais. A Brouilla, tout était à refaire. Cela n’empêcha pas Chauvin (Team U-Nantes-Atlantique), Pudans, encore lui, et Plouhinec (Team Vérana Rideau) de  tenter leur chance un peu plus loin. Mais sans être plus heureux non plus. Cela n’empêcha pourtant pas le dernier nommé, de retour dans le peloton après un terrible accident survenu à l’entraînement, de se lancer dans une nouvelle échappée avant le passage du Perthus. Un duo aux couleurs de Martigues, formé de Goutille et de Nicolas Morel, l’accompagna. Un deuxième trio arriva en renfort composé de Cherruault (Team U-Nantes-Atlantique), Menini (Team Vulco-Vaulx-en-Velin) et Simon (CC Nogent-sur-Oise). Une belle échappée prenait corps d’autant que nos six hommes s’épaulaient sans compter leurs efforts afin de pousser leur tentative le plus loin possible. Un temps,  le peloton fut pris de court. Puis mené le plus souvent par la nouvelle équipe de l’Armée de terre, il ne laissa jamais plus d’une minute d’avance aux audacieux. Le scénario tournait à l’avantage du plus grand nombre. Un regroupement devenait inéluctable et il intervint à une dizaine de kilomètres de Gérone. En dépit des tentatives des Nantais Vincenti et Chauvin, c’est donc  un peloton groupé qui se présenta dans la dernière ligne droite. Bien emmené par Bret, le robuste Joël Pearson pensait cueillir le premier bouquet de l’année. Mais Demare surgit dans les tout derniers mètres pour venir ajuster sur la ligne l’Australien aux poils roux. Et déjà on parlait sans attendre de revanche aujourd’hui entre Gérone et Perpignan.  

 

 

Portrait du vainqueur

«  Je devais frapper un grand coup »

Quand il a viré en cinquième position dans le dernier virage, Arnaud Demare n’a plus pensé qu’à foncer. A 19 ans, on est pressé. «  Hier (vendredi), au briefing fait avec l’équipe, on a dit qu’il serait bien de montrer d’entrée nos ambitions. Et quand l’encadrement (Charlie Leconte, l’entraîneur du CC Nogent-sur-Oise) et Pascal Carlot (le directeur sportif) s’est tourné vers moi, j’ai compris que ce serait bien que je fasse quelque chose. » Alors pendant toute la durée des Boucles Catalanes 2011, Arnaud Demare n’a pensé qu’au sprint qu’il lui faudrait mener. » Devant l’échappée de son coéquipier Simon lui facilita longtemps les choses. Quand les autres devaient entretenir la poursuite, ses coéquipiers pouvaient protéger leur sprinteur jusqu’aux portes de Gérone. Emmené comme en carrosse, Arnaud Demare n’avait plus qu’à bondir pour conclure la journée. Pas si simple. «  Un gars de Vendée U est sorti à deux kilomètres de l’arrivée. J’ai sauté dans sa roue. Mais le peloton est revenu. Après il y a eu une grosse bagarre entre équipes de sprinteurs. Stéphane (Rossetto) a fait un gros effort pour me maintenir devant. Mais on s’est fait un peu déborder alors je n’ai plus réfléchi, j’ai foncé. » Habitué des Courses au Soleil, Demare n’avait jamais réussi à s’imposer, en juniors, sous le maillot de Wasquehal, et l’an passé, pour ses débuts en élite. Mais depuis, il est devenu l’un des tout meilleurs coureurs français. Vainqueur d’une étape du Grand Prix de Saguenay, l’an passé, au Canada, lauréat du Grand Prix de Pérenchies (Nord) un peu plus tard devant les pros, Arnaud Demare explosa plein écran l’an passé dans le final du Championnat du monde Espoirs disputé à Melbourne (Australie). Il était encore en tête à 150 m de l’arrivée avant de se faire déborder et de finir 5e. Il a retenu la leçon. Hier, il n’y avait que la première place qui comptait pour lui.  

 

Service de Presse   « Courses au Soleil »

 

Partager cet article
Repost0
6 février 2011 7 06 /02 /février /2011 08:48

CopenhLes positions à l'issue de la 3ème soirée

1 : Alex RASMUSSEN - Michael MÖRKÖV  (DAN) - 174 points

2 : Jens-Erik MADSEN - Marc HESTER  (DAN) - 160 points

3 : Kenny DE KETELE - Tim MERTENS  (BEL) - 124 points

4 : Danny STAM - Léon VAN BON (HOL) - 117 points

5 : Robert BARTKO - Robert BENGSCH (ALL) - 109 points

6 : Peter SCHEP  (HOL) - Leif LAMPATER  (ALL) - 102 points

Partager cet article
Repost0
5 février 2011 6 05 /02 /février /2011 09:10

  Il y a quelques années, la tradition voulait qu'avec les premiers jours de février débutent les épreuves de rodage. A l'époque, ces dernières se disputaient essentiellement sur la Côte d'Azur et la majorité des professionnels européens se retrouvaient dans les nombreux camps d'entraînement.

  Ces Grands Prix azuréens ouverts aux professionnels puis aux amateurs qui formaient naguère une litanie ont succombé soit à la concurrence du Tour Méditerranéen (créé en 1974), soit au trafic trop intense sur le littoral.

  Ce retour en arrière va nous permettre de visiter le palmarès du Grand prix de Peymeinade qui était l'un des derniers

" survivants " de cette époque.

 

Professionnels

23/02/76 : Jean-luc MOLINERIS – Antoine GUTIEREZ – Gérard VIANEN (HOL)

26/02/77 : Joseph JACOBS  (BEL) – Sean KELLY (IRL) – Gérard MONEYRON

25/02/78 : Jacques ESCLASSAN – Jacques BOSSIS – Léo VAN VLIET (HOL)

17/02/79 : Régis DELEPINE – Roger ROSIERS (BEL) – Dirk HEIRWEG (BEL)

16/02/80 : Patrick BONNET – Gerrie VAN GERWEN (HOL) – Guido VAN CALSTER (BEL)

14/02/81 : Jacques BOSSIS – Jean-Luc VANDENBROUCKE (BEL) – Eddy PLANCKAERT (BEL)

20/02/82 : Francis CASTAING – Eddy PLANCKAERT (BEL) – Eric BONNET

19/02/83 : Eddy PLANCKAERT (BEL) – Luc COLIJN (BEL) – Adri VAN DER POEL (HOL)

1984 : non organisé

13/02/85 : Dag-Otto LAURITZEN (N) – Léo WELLENS (BEL) – Pierre BAZZO

 

Amateurs

28/02/86 : Denis TREOL – Claude CARLIN – Marc LE BOT

27/02/87 : Fabrice JULIEN – Christophe MANIN – Eric CHANTON

05/03/88 : Mark ELLIOTT (NZL) – Richard VIRENQUE – Peter ATTARD (AUS)

18/02/89 : Christophe CAPELLE – Laurent EUDELINE – Thierry DUPUY

17/02/90 : Jean-Michel LANCE – Richard VIVIEN – Jean-Paul GARDE

16/02/91 : Philippe TRASTOUR – Michel BONNET – Jean-Michel LANCE

15/02/92 : René TAILLANDIER – Nicklas AXELSSON (SWE) – Fabrice JULIEN

13/02/93 : Rémy QUINTON – Gérard BIGOT – Serge BRETON

13/02/94 : Olivier ASMAKER – Steffen BLOCHWITZ (ALL) – Frédéric MAINGUENAUD

19/02/95 : Anthony MORIN – Jérémy HUNT (GBR) – Eric SALVETAT

18/02/96 : Frédéric DELALANDE – David MONCOUTIE – Jérôme SIMON

1997 : non organisé

22/02/98 : Lennie KRISTENSEN (DAN) – José MEDINA (CHI) – Eric SALVETAT

21/02/99 : Ludovic MARTIN – José MEDINA (CHI) – Hervé ARSAC

20/02/00 : Grégory VOLLET – Samuel BONNET – Kim VAN DYCK (HOL)

18/02/01 : Eric LEBLACHER – Renaud DION – Marc THEVENIN

17/02/02 : Tommy EVANS (IRL) – Stéphane AUROUX – Fabien SANCHEZ

16/02/03 : John NILSSON  (SWE) – Olivier MARTINEZ – Philipp DEIGNAN  (IRL)

15/02/04 : Guillaume LEJEUNE – Martial RICCI-POGGI – Thijs ZONNEVELD  (HOL)

13/02/05 : Bartosz KOLENDO (POL) – Thierry DAVID – Rémi PAURIOL

12/02/06 : Maxime BOUET – Florian COURREGE – Julien EL FARES

18/02/07 : Julien ANTOMARCHI – Loïc HERBRETEAU – Ruslan SAMBRIS (MOL)

17/02/08 : Evaldas SISKEVICIUS (LIT) – Thomas ROSTOLLAN – David TANNER  (AUS)

15/02/09 : Sylvain GEORGES – Thomas LEBAS – Herbert PUDANS (LET)

Non organisé depuis

 

Partager cet article
Repost0
5 février 2011 6 05 /02 /février /2011 08:30

  Les positions à l'issue de la deuxième soirée

1 : Alex RASMUSSEN - Michael MÖRKÖV  (DAN) - 109 points

à 1 tour

2 : Jens-Erik MADSEN - Marc HESTER (DAN) - 97 points

3 : Andreas MÜLLER (AUT) - Tristan MARGUET (SUI) - 76 points

4 : Peter SCHEP (HOL) - Leif LAMPATER (ALL) - 63 points

5 : Danny STAM - Léon VAN BON (HOL) - 62 points

6 : Robert BARTKO - Robert BENGSCH  (ALL) - 52 points

à 2 tours

7 : Kenny DE KETELE - Tim MERTENS  (BEL) - 71 points

8 : Franco MARVULLI - Alexander AESCHBACH  (SUI) - 35 points

à 5 tours

9 : Luke ROBERTS (AUS) - Sebastian LANDER (DAN) - 44 pointsCopenh

Partager cet article
Repost0
4 février 2011 5 04 /02 /février /2011 15:37

Copenh  Les Danois Jens-Erik Madsen et Marc Hester étaient en tête des Six Jours de Copenhague à l'issue de la première soirée disputée dans la nuit de jeudi à vendredi.

1 : Jens-Erik MADSEN - Marc HESTER  (DAN) - 54 points

2 : Danny STAM - Léon VAN BON  (HOL) - 31 points

à 1 tour

3 : Alex RASMUSSEN - Michael MÖRKÖV  (DAN) - 49 points

4 : Kenny DE KETELE - Tim MERTENS  (BEL) - 40 points

5 : Robert BARTKO - Robert BENGSCH  (ALL) - 26 points

6 : Franco MARVULLI - Alexander AESCHBACH  (SUI) - 23 points

7 : Peter SCHEP  (HOL) - Leif LAMPATER  (ALL) - 21 points

à 2 tours

8 : Andreas MULLER  (AUT) - Tristan MARGUET  (SUI) - 25 points

Partager cet article
Repost0
4 février 2011 5 04 /02 /février /2011 12:07

  Un coup de fil, tôt ce matin, a confirmé une nouvelle que l'on pressentait plus ou moins depuis quelques jours. Il n'y aura pas de Tour du Bassin Minier Montagne en 2011, les élus communautaires de la communauté de communes viennent de le faire savoir aux organisateurs. C'est la première fois que Nicolas Mallet et ses amis de l'U.S.P.Issoirienne se voient dans l'obligation de ne pas organiser cette belle épreuve, révélatrice de tant de talents, le dernier en date étant le Francilien Benoît Pinto .

  Les podiums des quatre éditions

2007

1 : Mickaël REGNER

2 : Sébastien REBECCHI

3 : Philippe BONNET

Etapes remportées par : Mickaël REGNER - Gaël MAINARD (clm) - Sébastien POURTIER

 

2008

1 : Pierre ROUX

2 : Adrien CROUZET

3 : Guillaume CHARREL

Etapes remportées par : Franck LAFFAIRE - Pierre ROUX (clm) - Nicolas CHARREL

 

2009

1 : Grégory CASSINI

2 : Frédéric MENINI

3 : Frédéric VERNET

Etapes remportées par : Pierre AURAMBOUT - Alexandre BESSON (clm) - Frédéric VERNET

 

2010

1 : Benoît PINTO

2 : Geoffrey DECARVALHO

3 : Bertrand LECLERCQ

Etapes remportées par : Benoît PINTO - Nicolas CEAUX (clm) - Maxime TREHIN

Partager cet article
Repost0
3 février 2011 4 03 /02 /février /2011 18:47

Fenioux    Les " auvergnats" Adrien Doucet (V.C.Saint-Antoine la Gavotte) et Pierre-Henri Lecuisinier (Pôle France Bordeaux) ,

seront ce week-end, au vélodrome de Bordeaux-Lac .

    Adrien Doucet figure sur la liste des engagés de la première manche du Fenioux France Trophy, quant à P.H.Lecuisinier, il est l'un des outsiders des pré-mondiaux ( course aux points et scratch).

Partager cet article
Repost0
3 février 2011 4 03 /02 /février /2011 17:49

ddemi  Cette épreuve de demi-fond, l'une des plus importantes de la saison hivernale, s'est disputée en six manches, dans le cadre des Six Jours de Berlin.

 

- Classement final

1 : Timo SCHOLZ  (ALL) - entr. Karsten Podlesch

2 : Giuseppe ATZENI  (SUI) - entr. André Dippel

3 : Florian FERNOW (ALL) - entr. Peter Baüerlein

4 : Patrick KOS  (HOL) - entr. René Kos

5 : Marcel MÖBUS  (ALL) - entr. Gerd Gessler

6 : Mario BIRRER  (SUI) - entr. René Aebi

7 : Janvier SIMEK (RTC) - entr. Torsten Rellensmann

 

- Manches remportées par

- Florian FERNOW

- Giuseppe ATZENI

- Timo SCHOLZ

- Mario BIRRER

- Patrick KOS

- Timo SHOLZ

 

Merci à Heinz Lehmann

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog du cyclisme en Auvergne Limousin
  • : - Tous les résultats des épreuves disputées en Auvergne, Limousin, Languedoc-Roussillon et région P.A.C.A. ainsi que les courses de Six Jours et de demi-fond.
  • Contact

Recherche

Pages