Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 novembre 2019 2 19 /11 /novembre /2019 20:51
Samedi, cyclo-cross du Chambon-Feugerolles

Samedi 23 novembre 2019

Le Chambon-Feugerolles  (42) - complexe sportif de Gaffard

17ème Cyclo-cross  "Souvenir Vérane Guidi"

Organisation : Roue d'Or du Chambon-Feugerolles

.

Les principaux favoris

Martial Barbezat (CR4C), Damin Beton (UC d'Affinois Pélussin), Jérémy Mounier (Golène Evasion), Ludovic Nicolay (RO Chambon-Feugerolles), Pierre Latour (AG2R La Mondiale)

L'ensemble des podiums

30/11/2002 : Christophe ORIOL – Laurent MARCON – David BATHIE

29/11/2003 : Jean-Pierre LAURENDON – David BATHIE – Jean-Christophe PATAY

27/11/2004 : Bertrand SAINZ – David BATHIE – Florian CHALENCON

26/11/2005 : Cyril VIARD – Florian CHALENCON – Laurent MARCON

25/11/2006 : Laurent MARCON – Jérémy MOUNIER – Damien CIGOLOTTI

24/11/2007 : Steven GARCIN – Laurent MARCON – Olivier MAIGNAN

22/11/2008 : Laurent MARCON – Steven GARCIN – David CHATAIGNON

28/11/2009 : Guillaume PERROT – Thibaud TABOURY – Lionel GENTHON

27/11/2010 : Thibaud TABOURY – Guillaume PERROT – Clément BOURGOIN

26/11/2011 : Thibaud TABOURY – Romain BARDET – Jean-Baptiste PINCON

24/11/2012 : Guillaume PERROT – David REREPAS – Lionel CHARVOLIN

23/11/2013 : Epreuve annulée en raison de fortes chutes de neige

22/11/2014 : Jean-Baptiste PINCON – Yoann TIBERIO – Nicolas GENEBRIER

21/11/2015 : Jérémie DUPERRON – David BONHOMME – Nicolas GENEBRIER

26/11/2016 : Jérémie DUPERRON – Jérémy MOUNIER – Jean-Baptiste PINCON

25/11/2017 : Xavier BRUN – Sébastien SOUCHON – Félix DELOLME

24/11/2018 : Jérémy MOUNIER – Cédric SAGNOL – Pierre-Roger LATOUR

Partager cet article

Repost0
19 novembre 2019 2 19 /11 /novembre /2019 18:34
Samedi, cyclo-cross de Fontaine
Samedi, cyclo-cross de Fontaine

Samedi 23 novembre 2019

Fontaine  (38)

Cyclo-cross "Grand Prix Résid'Immo"

Organisation : AS Fontaine

-

L'ensemble des podiums

16/10/2004 : Bertrand SAINZ – Stephen ROBIN – S. HANSEN (VSRP)

15/10/2005 : André SAINZ – Florian CHALENCON - LAUGIER

14/10/2006 : Jonathan LOPEZ : Bertrand SAINZ – Fabrice MEUNIER CARUS

13/10/2007 : Fabrice MEUNIER CARUS – Thomas GIRARD – Jérôme BRZEZICKI

11/10/2008 : Fabrice MEUNIER CARUS – Cédric CARPANI – Stéphane TRAMOND

10/10/2009 : Axel DOMONT – Laurent MARCON – Cédric FAYOLLE

09/10/2010 : Fabrice MEUNIER CARUS -

08/10/2011 : Thibaud TABOURY – Léo PETERS – Fabrice MEUNIER CARUS

09/09/2012 : épreuve réservée aux écoles

08/09/2013 : épreuve réservée aux écoles

07/10/2014 : épreuve réservée aux écoles

08/11/2015 : épreuve réservée aux écoles

02/10/2016 : épreuve réservée aux écoles

18/11/2017 : Lionel GENTHON – Thomas COLLINET – Pierre LLORIA

17/11/2018 : Lionel GENTHON – Nans PETERS – Pierric DORTLAND

Partager cet article

Repost0
19 novembre 2019 2 19 /11 /novembre /2019 18:27
Samedi, cyclo-cross de Châtellerault

Samedi 23 novembre 2019

Châtellerault  (86)

7ème cyclo-cross de la ville de Châtellerault

Organisation : AC Châtelraudais

.

L'ensemble des podiums

30/11/2013 : Ludovic RENARD – Sylvain CHAVANEL – Valentin COSNIER

29/11/2014 : Ludovic RENARD – Nicolas COSTE – Julien SURVILLE

28/11/2015 : Ludovic RENARD – Julien SURVILLE – Yoann PAILLOT

26/11/2016 : Thomas BONNET – Yoann PAILLOT – Nicolas COSTE

25/11/2017 : Thomas BONNET – Simon DUBOST LEPOITTEVIN – Nicolas COSTE

24/11/2018 : Valentin GUILLAUD – Arnold JEANNESSON – Simon DUBOST LEPOITTEVIN

 

Partager cet article

Repost0
19 novembre 2019 2 19 /11 /novembre /2019 17:20
Il y a 20 ans ...Critérium d'Aulnat
Il y a 20 ans ...Critérium d'Aulnat

Après trois éditions du " Critérium des nations " disputées selon la formule "open" (six pros pour 30 amateurs) qui était à la mode à l'époque, Patrick Bulidon et le staff du Team Besson Chaussures Aulnat 63 décidèrent de placer le curseur un peu plus haut en organisant un critérium professionnel (25/30 pros pour une douzaine d'amateurs). Il faut rappeler que le Team Besson Chaussures évoluait en troisième division pros cette année là.

La tête d'affiche était François Simon, sacré fin juin à Charade, champion de France sur route.

Le top 8

1 : François SIMON

2 : Stéphane AUROUX

3 : Francisque TEYSSIER

4 : Stéphane CUEFF

5 : Raphaël VALLAS

6 : Denis ROUDIER

7 : Sébastien LAROCHE

8 : Alexandre CHOUFFE

Partager cet article

Repost0
19 novembre 2019 2 19 /11 /novembre /2019 16:20

C'est décidément une triste période pour le cyclisme limousin, puisque, au décès de Raymond Poulidor s'est ajouté celui d'Armand Salvini, qui fut dans les années 50, l'un des meilleurs coureurs limousins. Licencié durant toute sa carrière au Vélo Club Aubussonnais, Salvini s'imposa notamment dans les Grands Prix d'Auzances et de Chénérailles en 1951, de Moutier-Rozeille et de Peyrat-le-Château en 1952, d'Eygurande et de Féniers en 1953.

Ses obsèques seront célébrées demain mercredi 20 novembre à 11 heures, au cimetière de Poussanges  (Creuse).

Ses fils Max et Pascal ont perpétué la tradition familiale durant les années 1970/1980.

Partager cet article

Repost0
18 novembre 2019 1 18 /11 /novembre /2019 21:21
Les 4 Jours de Genève débutent jeudi

Toutes les infos sont en ligne sur https://www.facebook.com/velodromedegeneve/?

.

Les équipes en lice

Les 4 Jours de Genève débutent jeudi

Partager cet article

Repost0
18 novembre 2019 1 18 /11 /novembre /2019 18:22
Il y a 50 ans ... 31 août 1969
Il y a 50 ans ... 31 août 1969
Il y a 50 ans ... 31 août 1969
Il y a 50 ans ... 31 août 1969

Dimanche 31 août

- Vichy (03) « Denière Hôpital »

1 : Yvon VERNE (VC Ambertois)

2 : Claude PERROTIN  (UV Poitiers)

3 : Francis DUTEIL  (CC Bordelais)

4 : Charles VALLET – 5 : Noël GENESTE – 6 : Mariano MARTINEZ – 7 : Michel LAURENT (ASdG) – 8 : Gérard ONDET – 9 : Christian BORDIER (EC Foyenne) – 10 : Noël TRACOULAT  (UC Lyon)

- Vichy « Denière Hôpital » Antoine Brière cadets

1 : Jean-Pierre TARTIERE (ACC) – 2 : GUYOT (VC Thiers) – 3 : CROZET (Montbrison)

- Chapeau (03)

1 : Yves HEZARD (CSM Puteaux)

2 : Henri CIELESKA (VSNM)

3 : Michel GILET (UdCM)

4 : SAINT-MAURICE (UC Gueugnon) – 5 : Bernard GIRAUD – 6 : Roger RUAS (VC Roannais – 7 : LEBLANC (UC Lyon)

- Lacapelle-Barrès (15)

1 : Fernand FARGES – 2 : André VIELRECOBRE – 3 : Georges METGE – 4 : Claude AIGUESPARSES – 5 : Christian GRELICHE (P. Sanfloraine) – 6 : Jean GUAZZINI (Martigues) – 7 : André METGE

- Champagnac-les-Mines (15)

1 : Jean PRAT (VC Maurs)

2 : Joseph PARE

3 : René ROFFET   (UC Felletin)

4 : Michel FRONTY (Le Havre) – 5 : Guy PRADEL (VC Ussel) – 6 : Raymond GOUTAL

- Saint-Julien Puy Lavèze (63)

1 : Marcel FERRI (VC Draguignan)

2 : André CHAMPION   (ACC)

3 : Jean-Claude BARBAROUX (AVC Aix)

4 : Lucien GONTHIER – 5 : André GENESTE (ASdG) – 6 : Gérard FIACRE – 7 : Michel GONTHIER – 8 : DESBOIS (VS Combellois)

- La Vernade (63)

1 : Guy MAZET (UVSE) – 2 : Bernard LENA (UC Berry) – 3 : AUBOIRON

- Monétay-sur-Loire (03)

1 : René ARNAUDIN (VC Thiers) – 2 : Daniel MARVALIN (UCSP) – 3 : TOURRET (UCSP)

.

Résultats extérieurs

- Condat-sur-Ganaveix (19)

1 : Daniel BARRY (VC Tulliste) – 2 : Alain CHARISSOU (VC Tulliste) – 3 : GOURDON (UV Treignac)

- Aulon (23)

1 : Christophe BEAUBRUN (AC Creusoise) – 2 : Bernard CRUVEILHER (CRCL) – 3 : Alain VERINAUD (UVL)

- Yssandon (19)

1 : Francis GALY (G. Sarladais) – 2 : Jean-Claude AVICE – 3 : Alain GLAUDON (G. Sarladais)

- Budelière (23)

1 : Claude SAVIGNAT (UVL) – 2 : Norbert MONTLARON – 3 : Jean CHASSANG (VC Commentry) – 4 : Tony LEBOURG (CRCL) – 5 : Valentin RIGAUD (VC Aubusson)

- Forgevieille (23)

1 : Jean-Louis METAIS  (V. Naintréenne) – 2 : Michel CLAIZON (V. Naintréenne) – 3 : PERRICHON (VCLS)

- Dontreix (23)

1 : Daniel CEULEMANS (VC Aubusson) – 2 : Michel LOTTE (VC Aubusson) – 3 : Alain APPERT (UC Felletin)

- Menetou-Salon (18)

1 : Patrick LIS (VCC) – 2 : GAUDELAS (Vineuil Sports) – 3 : COLIN (UCSP)

 

 

.

 

Partager cet article

Repost0
18 novembre 2019 1 18 /11 /novembre /2019 18:02
Samedi, journée Téléthon sur la piste Raymond Poulidor

Partager cet article

Repost0
18 novembre 2019 1 18 /11 /novembre /2019 17:32
Dimanche prochain, Championnat de France "masters"

Partager cet article

Repost0
18 novembre 2019 1 18 /11 /novembre /2019 10:08
Circuit des Monts du Livradois 1970

Circuit des Monts du Livradois 1970

Il y a 50 ans ... Gérard Ondet

Ce reportage sur Gérard Ondet vous est proposé par Patrick Dorkel  "As du Cyclisme"

.

De la grande équipe de l’Amicale Cycliste Clermontoise des années 70, Gérard Ondet en constituait un élément primordial. Solide rouleur, à l’aise sur tous les terrains, il remportait bon an, mal an entre sept à dix courses par saison. Après l’arrêt de sa carrière cycliste à 25 ans, sans avoir atteint sa maturité physique, Gérard Ondet n’a jamais quitté le monde du vélo. C’est ce parcours atypique que nous vous proposons de suivre à travers cette interview.

 

Avant de passer à ta propre carrière, il serait bon d’évoquer la mémoire de ton père François Ondet, acteur du Tour de France.

(Me montrant un couteau entièrement nacré). Voilà ce que les organisateurs offraient aux coureurs terminant le Tour dans les années 30. Mon père, né en 1902 près de Laschamp (63), a disputé deux éditions de la Grande Boucle, 1929 (55e) et 1930 (28e). En 1930, il s’est classé dans le top 10 des six premières étapes disputées en Normandie, Bretagne et Vendée car c’était un solide rouleur. Le Tour il en parlait fort peu, pour ne pas dire jamais à l’exception lors de retrouvailles avec quelques anciens comme Vietto lorsque nous sommes allés lui rendre visite dans le midi.

Il disputait aussi des six jours, je sais qu’il a remporté de nombreuses courses (200) par son excellente pointe de vitesse. Il a connu une fin tragique. En 1968, à l’âge de 65 ans il effectuait un séjour à Cambrils en Catalogne. Après avoir fait une sortie de 80 bornes, en plein mois d’août, il a voulu se rafraîchir dans la mer, il a été victime d’une hydrocution fatale. Nous n’avons jamais pu rapatrier son corps. L’Espagne du Général Franco ne nous a pas permi de le faire.

Lorsqu’il a arrêté sa carrière, il était commercial, compte tenu de sa notoriété. Il vendait du matériel direct d’usine. En France à cette époque-là il y avait une multitude de fabricants d’accessoires de vélo : Mafac, Simplex, Maillard... Il était multi-cartes, il alimentait les nombreux marchands de cycles qui jalonnaient villes et villages.

D’où es-tu originaire ?

Je suis né le 2 février 1946 à Saint-Etienne où mon père était grossiste en cycles. J’y suis resté juqu’à l’âge de 20 ans. J’ai commencé ma carrière à 17 ans en 1963 à l’UC Saint-Etienne avec Paul Ravel (ex-pro) comme camarade de club. J’avais pour adversaires Joël Bernard, les frères Seyve, Grange, Fayard, tous des gars qui marchaient et nous n’étions pas loin de Lyon. Comme en foot, la rivalité était légendaire.

Lorsque j’étais gamin, j’avais une dizaine d’années, après les six jours de Saint-Etienne, j’ai assisté à un repas avec Fausto Coppi, Roger Hassenforder, Raphaël Géminiani… tout le gratin de l’époque.

Comment se sont passées tes premières course ?

La première année ce n’était pas terrible. La deuxième saison ça commençait à aller mieux, puis les choses se sont améliorées au fil des ans. Mon père me laissait plutôt faire. J’aurais bien aimer qu’il me conseille un peu plus mais le cyclisme des années 30 et des années 60/70 n’avaient plus rien à voir. 1,78 m pour 64 kg, je passais partout. J’ai gagné quelques courses en Auvergne sous le maillot de Saint-Etienne. J’ai porté un maillot collector dans ces années-là. Roger Rivière (double recordman de l’heure qui avait dramatiquement arrêté sa carrière dans le Tour 60 suite à une chute) avait recruté six coureurs. Nous portions un maillot aux couleurs de Saint-Raphaël frappé du sigle le Vigorelli sur la partie blanche (vélodrome légendaire qui abrite aujourd’hui des matchs de football américain). Le Vigorelli c’était aussi la brasserie de Roger Rivière en plein centre de Saint-Etienne, en mémoire de deux records de l’heure qu’il avait battu sur cette piste.

Tu viens ensuite en Auvergne.

Lorsque mes parents reviennent en Auvergne, je me licencie à l’Amicale Cycliste Clermontoise. Mon père connaissait tout le monde, il retrouvait des amis de longue date. Je commençais à bien marcher, je gagnais mes dix courses dans l’année et j’ai un nombre de places d’honneurs incalculables pourtant j’allais vite au sprint, mais il y a avait toujours un Yvon Verne, un Fernand Farges ou un Jean-Claude Beau pour me souffler la victoire.

Le club c’était le Team Pro Immo d’aujourd’hui avec : Gérard Fiacre, Daniel Barbry, Dédé Champion, Charly Vallet puis ensuite Paul Ravel, Roland Hiret…

Nous avons exigé que le club se structure un peu plus. On voyait bien que nos adversaires étaient mieux encadrés. Nos dirigeants avec le père Moine, c’était encore la vieille école qui datait du temps de la guerre avec Emile Coulaudon (Colonel Gaspard du temps de la résistance), Bourdier le marchand de cycles... Nous, on arrivait chacun dans notre voiture… Si on voulait disputer de grandes courses, il fallait bouger et faire évoluer le club. Lassé, en 1970 j’ai quitté le club pour aller à Saint-Pourçain.

La seule année où l’on a été bien encadré c’est lorsque Gem est venu (radié comme DS par l’UCI après le record de l’heure d’Anquetil controversé, en 1967). Il est venu avec Gustou (Jean Chappat mécanicien d’Anquetil, de Poulidor, de l’équipe de France…)

Quelles sont les grandes courses que tu as disputées ?

J’ai disputé la Route de France, Le Tour du Roussillon, le Tour du Limousin, le Nivernais-Morvan, le Tour du Loir-et-Cher, le Tour de Corrèze, le Tour des Combrailles, Paris-Saint-Pourçain… J’ai fait une bonne route de France en 1967 (15e) qui se disputait en Corse. J’ai découvert un coureur exceptionnel : Derek Harrison (pro de 67 à 74). Il n’a pas réellement confirmé suite à une chute qui lui a occasionné une grave blessure au genou. Sa carrière pro a été en demi-teinte. Il partait à trois bornes de l’arrivée, tout le peloton en chasse derrière, personne ne rentrait.

J’ai participé à plusieurs Championnats de France individuels et par équipes. En individuel nos performances n’ont jamais été à la hauteur ; je crois que l’on courait sans s’occuper des copains, on ne formait pas une véritable équipe.

Et tes plus belles victoires ?

Je me souviens d’une course disputée à Messeix. On s’est tous engueulé au départ entre coureurs de l’ACC ! Personne n’arrivait à se mettre d’accord pour former une coalition capable de remporter la course. Je me suis retrouvé en tête avec Mariano Martinez (Maillot à Pois du Tour 1978) et Jean-Pierre Parenteau (pro de 1969 à 1976) l’un des meilleurs amateurs français. Au fil des kilomètres Mariano a sauté, puis Parenteau me demande de l’attendre en haut d’une bosse, ce que j’ai fait. Le Tour d’après je suis parti seul. Sur le papier vainqueur à Messeix peut faire sourire, mais ce jour-là j’ai gagné devant deux sérieux clients.

J’ai porté le maillot de leader du Tour du Roussillon, je bâche dans la dernière étape, je suis battu par Francis Duteil.

Je me suis retrouvé Champion d’Auvergne seniors en 1967 car le vainqueur était un junior Daniel Domin de Saint-Pourçain. En 1969 je suis échappé en solitaire, Bernard Giraud du même club que moi me rejoint à un kilomètre de l’arrivée et me bat au sprint… En 1966 je termine 4e des Championnats de France universitaires à Reims.

Tu as arrêté ta carrière de bonne heure, pourquoi ?

Les cycles Gitane cherchaient un commercial pour notre région. Ils me demandent d’être opérationnel pour janvier 1972. Pour moi, cela voulait dire l’arrêt de la compétition. J’avais repris l’affaire à mon père après son décès mais ce système de vente de matériel d’usine, on commençait à en voir le bout.

En tant que Chef de Produits, il a fallu parfois faire preuve de diplomatie. A Aurillac les deux marchands de vélos, René Pouget et Fernand Farges, qui avaient été adversaires en course, ne se parlaient plus. L’un vendait du Peugeot, l’autre du Gitane. Je les ai réuni au restaurant leur disant qu’il y aurait aussi un invité sans mentionné leur nom. Lorsqu’ils se sont trouvés face à face, ils ont un peu tiqué. Ils avaient un commerce chacun à l’autre bout d’Aurillac, finalement nous avons trouvé un terrain d’entente, les choses se sont ensuite mieux passées.

Pouvais-tu te faire une place chez les pros en poursuivant ta carrière ?

Je regardais autour de moi et je voyais des Paul Ravel, Pierre Rivory, Jean-Claude Beau, Noël Geneste, Christian Blain passer pros ; ils gagnaient le SMIC ! Pourtant c’était des gars qui marchaient. Je ne vois pas pourquoi j’aurais fait mieux. Passer pro pour un contrat aléatoire... je ne voulais pas quitter mon travail ; j’ai privilégié ma carrière professionnelle. Le seul qui a concrétisé c’est Bernard Thévenet. Déjà chez les amateurs, c’était un sacré client.

 

Comment as-tu évolué dans ta vie professionnelle ?

A Clermont-Fd le magasin Gitane, avenue de la Libération, était tenu par José Baeza. Les coureurs avaient des contrats pour chaque victoire. Je ne souhaitais pas m’en occuper, je ne voulais plus me mêler de partages des prix. Puis Gitane a souhaité vendre des vélos dans les super-marchés sous la marque Guimard. On ne touchait plus la même clientèle. En 1988, j’ai démissionné pour partir chez Raleigh, marque anglaise. C’était un importateur qui a également pris la marque Bianchi. A ce moment-là j’étais Chef des ventes France. En me rendant en Italie chez Bianchi, j’ai fait la connaissance de Felice Gimondi.

Le groupe Gitane-Peugeot a racheté les deux marques sous le nom de Cycles-Europe. Donc je me suis retrouvé vingt ans en arrière. La société a licencié tout le monde sauf deux personnes ; j’ai été nommé à Romilly-sur-Seine. Je suis devenu Chef de Produits. Il fallait mettre en place une gamme de vélos. On décidait d’équiper, pièce par pièce, tel vélo sous la marque Gitane, Bianchi…

Puis après j’ai évolué comme Responsable de la Communication. Il a fallu faire la connaissance des journalistes, des équipes pros et amateurs qui étaient sous contrat. Je me suis occupé de la Française des Jeux pendant un an et demi.

Quel regard portes-tu sur le vélo d’aujourd’hui ?

Je suis un peu les courses régionales mais discrètement ; j’ai dû changer personne ne me reconnaît. J’étais à l’Atria Charade au mois de mai. A la télé je ne manque pas les grands Tours et les grandes classiques. Ce que j’ai vu du Tour de France, du Giro et de la Vuelta, je suis admiratif ! Le vélo réunit tous les pays du monde ce que l’on ne voit pas dans le rugby, par exemple. Je regrette le peu d’écho dans la presse régionale. Je ne critique pas les autres sports mais le vélo c’est vraiment le parent pauvre.

Au niveau Auvergnat on est plutôt bien loti avec : Julian Alaphilippe (Montluçonnais d’adoption), Romain Bardet et Rémi Cavagna.

Pour terminer l’interview raconte-nous une anecdote amusante survenue au cours de ta carrière.

Pendant nos sorties d’entraînement, on avait inauguré, à Saint-Etienne, un classement aux pancartes à chaque entrée de village. A mi-parcours, on s’arrêtait dans une boulangerie et le plus mal classé payait un surplus. Cela donnait un peu plus d’intérêt à notre préparation.

Gérard Ondet est retiré aujourd’hui à Chamalières. A l’occasion, il revoit quelques coureurs de sa génération : Jean Planeix, Paul Ravel… Il a conservé quelques coupures de journaux avec ses meilleures performances mais comme bien des coureurs des années 60/70 les photos sont rares. Je revois, comme si c’était hier, Gérard Ondet en 1970 à Beaumont au Prix des Cornards. Il s’était échauffé comme jamais… Il est parti au départ puis a doublé tous les concurrents...(octobre 2019)

-

Tour du Roussillon 1970

Tour du Roussillon 1970

Quelques lignes du palmarès de Gérard Ondet

.

1965 = UC Saint-Etienne

04/07 : 1er à Messeix (63)

14/07 : 2ème à Vic-le-Comte  (63)   1er : Jean-Claude Baud

02/08 : 1er à Saint-Germain-Lembron  (63) devant Jacques Kammer

14/08 : 2ème à Gelles  (63)   1er : Jean-Claude Theillière

15/08 : 3ème à La Chapelle-Laurent  (15)   1er : Lucien Gonthier

22/08 : 1er à Blot-l’Eglise (63)

29/08 : 3ème à Saint-Amant-Roche-Savine  (63)  1er : Yvon Verne

06/09 : 3ème à Condat-en-Féniers (15)  1er : Jacky Huiart

-

1966 = UC Saint-Etienne

30/05 : 4ème du championnat de France ASSU

02/07 : 3ème à Nohanent  (63)  1er : Noël Geneste

29/08 : 1er à Saint-Genès-Champespe (63) devant Raymond Grimal et Georges Extrat

-

1967 = AC Clermontoise

23/04 : 3ème Circuit de la Gardache à Annonay (07)

04/05 : 2ème « Ascension » à la gare de Saignes  (15)   1er : Claude Perrotin

15/05 : 2ème à Saint-Amant-Tallende (63)   1er : Georges Extrat

11/06 : 1er championnat Auvergne sociétés avec l’ACC (Darne, Grimal, Barbry, Fiacre)

25/06 : 2ème du scratch du championnat d’Auvergne sur route remporté par l’amateur junior Daniel Domin

           : 1er des amateurs seniors

01/07 : 2ème à Nohanent (63)   1er : Gérard Fiacre

09/07 : 3ème  du Critérium d’Auvergne à l’Hôpital-Ydes (15)   1er : Marcel Ferri

10/07 : 1er à Egliseneuve d’Entraigues (63) devant Georges Extrat et Gérard Fiacre

24/07 : 1er à Châteaugay (63) devant Ferdinand Julien et Michel Roudier

06/08 : 1er à Messeix (63)  devant Lucien Gonthier

13/08 : 3ème à Saint-Pardoux-le-Vieux  (19)   1er : Roger Demartin

14/08 : 1er à Ardes-sur-Couze (63) devant Jean Planeix et Auguste Anzur

16/08 : 2ème à Vergongheon (43)      1er : Yvon Verne

19/08 : 3ème à Pérignat-ès-Allier  (63)  1er : Michel Laurent

27/08 : 1er à Saint-Jiulien-Puy Lavèze (63) devant Marcel Ferri et Robert Mottet

04/09 : 2ème à Domérat  (03)   1er : Jacky Denizon

09/09 : 2ème du « Thermogaz » à Saint-Eloy-les-Mines (63) 1er : Michel Laurent

10/09 : 2ème à Saint-Eloy-les-Mines  (63)

11/09 : 1er du critérium du Cézallier à  Marcenat (63) devant Gérard Fiacre et Yves Rault

17/09 : 3ème  « Commerçants » à Thiers (63)  1er : Guy Seyve

18/09 : 2ème à Saint-Bonnet-près-Riom (63)   1er : Jean-Claude Baud

23/09 : 2ème à Cournon d’Auvergne  (63)  1er : Guy Seyve

25/09 : 1er à Saint-Maurice-ès-Allier  (63) devant Lucien Gonthier et Yvon Verne                                                  Il est dit 11ème victoire de la saison

-

31/05 au 05/06 : 15ème de la Route de France 

16 au 18/06 : 47ème de Paris-Saint-Pourçain

29/04 au 01/05 : 19ème Tour de la Corrèze

 

Service militaire novembre 1967/novembre 1968

 

 

 

 

1968  = AC Clermontoise

Le 07/08 : décès de François Ondet

 

1969 = AC Clermontoise

02/03 : 2ème interclub de Montferrand

23/03 : 2éme « ouverture » à Aurillac  (15) 1er : Ferdinand Julien

07/04 : 4ème « Cornards » à Beaumont (63)

26/04 : 2ème à Ydes (15)  1er : Gérard Fiacre

26/05 : 1er à Saint-Amant-Tallende  (63) devant Gérard Fiacre

08/06 : 2ème championnat d’Auvergne sur route  1er : Bernard Giraud

29/06 : 3ème à Saint-Setiers  (19)  1er : Valentin Rigaud

30/06 : 2ème à Gerzat  (63)  1er : Jean Prat

07/07 : 6ème championnat de France des sociétés avec P. Ravel, M. Grenier et Bd Giraud

13/07 : 1er à Gannat

14/07 : 2ème à Collandres  (15)  1er Michel Grenier

26/07 : 3ème à Châteaugay  (63)  1er : Yves Rault

27/07 : 2ème à Saint-Christophe-les-Gorges (15)  1er : Michel Grenier

28/07 : 2ème à Royat  (63)  1er : Fernand Farges

03/08 : 1er à Messeix (63) devant Charles Vallet

14/08 : 1er à Gelles (63) devant Michel Grenier

16/08 : 1er à Miremont (63) matin devant le Normand Duhamel

16/08 : 1er à Herment (63) après-midi devant Michel Grenier

24/08 : 2ème à Saint-Amant-Roche-Savine  (63)  1er : Yvon Verne

08/09 : 3ème « Antonin Reix » à Saint-Junien  (87)  1er : Albert Peter

13/09 : 2ème « Sainte-Croix » à Bort-les-Orgues  (19)    1er : Fernand Farges

14/09 : 2ème « Commerçants » à Thiers  (63)  1er : Noël Geneste

23/09 : 3ème à Cournon d’Auvergne  1er : Charles Vallet

05/10 : 3ème à Saint-Angel  (03)   1er : Norbert Montlaron

 

27/04-01/05 : Tour du Limousin avec ACC 1er du chrono par équipe Argentat/Tulle

19 au 24/05 : participe à la Route de France avec l’ACC

31/05 – 01/06 : 11ème Circuit des Monts du Livradois

20-22/06 : 34ème de Paris-Saint-Pourçain

-

1970 : AC Clermontoise

08/03 : 1er interclub de Mozac  (63)

30/03 : 1er « Cornards » à Beaumont  (63)   devant Paul Ravel

05/04 : 5ème « Carnaval » à Saint-Etienne  (42)

20/04 : 5ème Trophée des Auvergnats du Tour  1er : André Champion

18/05 : 4ème à Saint-Amant-Tallende   (63)

24/05 : 1er du « José Baëza » à Aydat

             1er du chrono

             1er de l’étape en ligne

07/06 : 1er championnat d’Auvergne des sociétés avec P. Ravel, A. Champion et Ch Vallet

28/06 : 3ème à Saint-Setiers  (19)         1er : Charles Vallet

27/07 : 1er à Royat   (63)

14/08 : 2ème à Gelles  (63)  1er : André Champion

15/08 : 3ème à Dunières  (43)  1er : Pierre Rivory

20/08 : 2ème à Montfaucon  (4 »)

31/08 : 1er à Saint-Genès-Champespe  (63) devant Jean-Marc Lamoure

21/09 : 3ème à Tauves   1er : Fernand Farges

26/09 : 1er à Aulnat (63) devant Lucien Gonthier

 

 

30/04-03/05 : 16ème Tour du Limousin

12-16/05 : 29ème de la Route de France

19-20/06 : 7ème Circuit des Monts du Livradois

                  1er de la 3ème étape

29-31/05 : participe au Tour du Roussillon

                  1er de la 1ère demi-étape

-

1971 :

14/03 : 3ème interclub de Mozac  1er : Jean Planeix

12/04 : 1er « Cornards » à Beaumont devant Jean Planeix

25/04 : 3ème à Ydes   1er : Fernand Farges

01/05 : 3ème du « José Baëza » à Aydat  1er : Serge Poulhes

09/05 : 1er « Printemps » à Riom devant André Champion

30/05 : 3ème à Fontanières  (23)  1er : André Champion

31/05 : 2ème à Saint-Amant-Tallende  (63)  1er : André Champion

07/06 : 2ème « Trinité » à Guéret  (2 »)  1er : Christian Bordier

28/06 : 1er à Gerzat  (63) devant Jean-Claude Baud

11/07 : 1er à Collandres  (15) devant Lucien Gonthier

02/08 : 3ème à Saint-Amandin  (15)  1er : Martin Martinez

16/08 : 2ème à Vergongheon  (43)  1er : Lucien Gonthier

22/08 : 3ème à Saint-Bonnet-de-Salers  (15)  1er : Jean-Marc Lamoure

23/08 : 1er à Aigueperse  (63) devant André Champion

05/09 : 3ème à Fournols  (63)  1er : Paput

27/09 : 1er à Saint-Maurice-ès-Allier  (63) devant Lucien Gonthier

04/10 : 1er à Saint-Rémy-sur-Durolle  (63) devant Jean Lamon

05/10 : 3ème du « Chams Club » à Chamalières  1er : Robert Ducreux

 

 

15-16/05 : 2ème du chrono des Monts du Livradois

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog du cyclisme en Auvergne Limousin
  • : - Tous les résultats des épreuves disputées en Auvergne, Limousin, Languedoc-Roussillon et région P.A.C.A. ainsi que les courses de Six Jours et de demi-fond.
  • Contact

Recherche

Pages