Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 février 2011 7 06 /02 /février /2011 09:08

Samedi 5 février

Boucles Catalanes (Perpignan-Gérone)

Organisation : Roussillon Animations

 

1 : Arnaud DEMARE (C.C.Nogent-sur-Oise)

2 : Joël PEARSON  (AUS- U.C.Nantes Atlantique)

3 : Julien GONNET  (Armée de Terre)

4 : Antonio MIGUEL PARRA  (ESP)

5 : Erwan BRENTERCH  (A.V.C.Aix-en-Provence)

- tous même temps

 

Merci à Sport & Imagen        sportimagen.com         

 

BOUCLES  CATALANES 2011

Perpignan - Girona

Ca Demare bien

Arnaud Demare (CC Nogent-sur-Oise) a remporté la première course du calendrier amateurs au terme d’un sprint massif. La saison 2011 est bien lancée.

C’est en trombe que le peloton a fait irruption dans les rues ensoleillées de Gérone hier après-midi. Et c’est Arnaud Demare (19 ans) qui a eu le grand plaisir de couper la ligne d’arrivée le premier. Il y a des signes qui ne trompent pas. Avec la victoire du Picard, acquise pour quelques centimètres devant l’Australien Joël Pearson, le militaire Julien Gonnet,  l’Espagnol Antonio Miguel Parra et une bonne centaine de concurrents terminant roue dans roue, la saison amateurs 2011 a été lancée sur les chapeaux de roue. C’est en effet à près de 45 km/h de moyenne que les Boucles Catalanes ont été disputées. D’entrée les conditions étaient réunies pour que la journée soit belle. Le soleil était de la partie et l’humeur des coureurs résolument tournée vers l’offensive. L’hiver a été rude pour tous, en raison de conditions météorologiques défavorables rencontrées dans toutes les régions de France, et les Boucles Catalanes, première épreuve des Courses au Soleil, série d’épreuves qui mérite bien son nom, permettait enfin de rompre le long cycle d’entraînement suivi afin d’en arriver là. On sentit très bien que dès les premiers coups de pédale, il allait se passer des choses. Et bien avant le passage de la frontière, la course filait à bonne allure poussée par un léger vent porteur de tous les espoirs.

 Pudans (SCO Dijon), Rostollan (AVC Aix-en-Provence), Denis (Team Véranda Rideau) et Vincenti (Team U-Nantes-Atlantique) s’illustrèrent les premiers mais ils furent très vite repris. Si leur tentative commune échoua, elle servit de détonateur. La porte de l’escapade était entrouverte et à leur tour Jarrier (Team Véranda Rideau), Tarride (Martigues), Perez (Pôle de Haute-Garonne) et Schmidt (Team U-Nantes-Atlantique) s’y essayèrent. Sur des routes larges et planes, le peloton ne désirait pourtant guère lâcher de lest. Tout le monde avait des fourmis dans les jambes. Difficile de creuser des écarts et le quatuor en fut aussi pour ses frais. A Brouilla, tout était à refaire. Cela n’empêcha pas Chauvin (Team U-Nantes-Atlantique), Pudans, encore lui, et Plouhinec (Team Vérana Rideau) de  tenter leur chance un peu plus loin. Mais sans être plus heureux non plus. Cela n’empêcha pourtant pas le dernier nommé, de retour dans le peloton après un terrible accident survenu à l’entraînement, de se lancer dans une nouvelle échappée avant le passage du Perthus. Un duo aux couleurs de Martigues, formé de Goutille et de Nicolas Morel, l’accompagna. Un deuxième trio arriva en renfort composé de Cherruault (Team U-Nantes-Atlantique), Menini (Team Vulco-Vaulx-en-Velin) et Simon (CC Nogent-sur-Oise). Une belle échappée prenait corps d’autant que nos six hommes s’épaulaient sans compter leurs efforts afin de pousser leur tentative le plus loin possible. Un temps,  le peloton fut pris de court. Puis mené le plus souvent par la nouvelle équipe de l’Armée de terre, il ne laissa jamais plus d’une minute d’avance aux audacieux. Le scénario tournait à l’avantage du plus grand nombre. Un regroupement devenait inéluctable et il intervint à une dizaine de kilomètres de Gérone. En dépit des tentatives des Nantais Vincenti et Chauvin, c’est donc  un peloton groupé qui se présenta dans la dernière ligne droite. Bien emmené par Bret, le robuste Joël Pearson pensait cueillir le premier bouquet de l’année. Mais Demare surgit dans les tout derniers mètres pour venir ajuster sur la ligne l’Australien aux poils roux. Et déjà on parlait sans attendre de revanche aujourd’hui entre Gérone et Perpignan.  

 

 

Portrait du vainqueur

«  Je devais frapper un grand coup »

Quand il a viré en cinquième position dans le dernier virage, Arnaud Demare n’a plus pensé qu’à foncer. A 19 ans, on est pressé. «  Hier (vendredi), au briefing fait avec l’équipe, on a dit qu’il serait bien de montrer d’entrée nos ambitions. Et quand l’encadrement (Charlie Leconte, l’entraîneur du CC Nogent-sur-Oise) et Pascal Carlot (le directeur sportif) s’est tourné vers moi, j’ai compris que ce serait bien que je fasse quelque chose. » Alors pendant toute la durée des Boucles Catalanes 2011, Arnaud Demare n’a pensé qu’au sprint qu’il lui faudrait mener. » Devant l’échappée de son coéquipier Simon lui facilita longtemps les choses. Quand les autres devaient entretenir la poursuite, ses coéquipiers pouvaient protéger leur sprinteur jusqu’aux portes de Gérone. Emmené comme en carrosse, Arnaud Demare n’avait plus qu’à bondir pour conclure la journée. Pas si simple. «  Un gars de Vendée U est sorti à deux kilomètres de l’arrivée. J’ai sauté dans sa roue. Mais le peloton est revenu. Après il y a eu une grosse bagarre entre équipes de sprinteurs. Stéphane (Rossetto) a fait un gros effort pour me maintenir devant. Mais on s’est fait un peu déborder alors je n’ai plus réfléchi, j’ai foncé. » Habitué des Courses au Soleil, Demare n’avait jamais réussi à s’imposer, en juniors, sous le maillot de Wasquehal, et l’an passé, pour ses débuts en élite. Mais depuis, il est devenu l’un des tout meilleurs coureurs français. Vainqueur d’une étape du Grand Prix de Saguenay, l’an passé, au Canada, lauréat du Grand Prix de Pérenchies (Nord) un peu plus tard devant les pros, Arnaud Demare explosa plein écran l’an passé dans le final du Championnat du monde Espoirs disputé à Melbourne (Australie). Il était encore en tête à 150 m de l’arrivée avant de se faire déborder et de finir 5e. Il a retenu la leçon. Hier, il n’y avait que la première place qui comptait pour lui.  

 

Service de Presse   « Courses au Soleil »

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog du cyclisme en Auvergne Limousin
  • : - Tous les résultats des épreuves disputées en Auvergne, Limousin, Languedoc-Roussillon et région P.A.C.A. ainsi que les courses de Six Jours et de demi-fond.
  • Contact

Recherche

Pages