Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 juin 2020 7 14 /06 /juin /2020 16:02
Faites connaissance avec Jacques Lebreton

Cet article consacré à Jacques Lebreton vous est proposé par Patrick Dorkel " As du Cyclisme"  https://www.facebook.com/As-du-Cyclisme-

.

Jacques Lebreton

En se classant 19e du Tour de l’Avenir 2019 (3e Français), Jacques Lebreton (ECSaint-Etienne Loire) a montré tout le bien que l’on pensait de lui au plus haut niveau amateur international. C’est un coureur  en devenir qui apprend le métier. Souvent placé (6e Circuit des Mines 2018, 3e du Tour de la Vallée Montluçonnaise, 3e du Prix du Jura Nord, 4e du Tour du Charollais, 5e du Bédat 2020), il ne lui manque qu’une victoire qui provoquerait le déclic vers la marche supérieure. A 21 ans, Jacques Lebreton est un coureur sérieux dans son travail. Trop sérieux ? A lui de provoquer un peu plus le destin pour en décrocher une belle !

.
Jacques, présente-toi au public

Je suis né le 5 juin 1999 à Longjumeau (91). Je mesure 1m79 pour 62kg . 

Je vis dans le Jura, fils de « Chtis » avec des origines bretonnes d'où le nom (un bon mélange pour le vélo !!!) .

 Je viens de terminer mon DUT GEA (Gestion des Entreprises et des Administrations) que j’ai fait en 3 ans grâce au statut de sportif de haut niveau. Et je suis en couple. 


 

 

Avec le maillot de l'AC Bisontine.

Avec le maillot de l'AC Bisontine.

Faites connaissance avec Jacques Lebreton


 

Date de ta 1ère licence, pourquoi le cyclisme ?

Ma première année de vélo date de 2013 à l’UC Morez (39). J’ai choisi de pratiquer le cyclisme car j’ai eu un gros coup de cœur lorsque le Tour de France est passé chez moi dans le Jura avec une arrivée à la station des Rousses. Je suis allé voir cet événement et j’ai compris que c’est ce que je voulais faire plus tard, ça a été un déclic. 

.
Parle-nous de tes premières courses, tes premiers bons résultats, tes clubs successifs, ton entraîneur…

J’ai commencé le vélo en minime 2. Je suis passé de l’UC Morez où je suis resté deux ans, puis au Jura Cyclisme pour une année. Ensuite j’ai été licencié trois ans à l’Amicale Cycliste Bisontine. Et depuis deux ans je suis membre de l’Espoir Cycliste Saint-Etienne Loire.

Mes premiers bons résultats sont arrivés dès ma première saison en 2013 en remportant 3 courses dont le championnat du Jura minime (oui c’est déjà très loin). J’ai d'abord eu mon père comme entraîneur, depuis  trois ans je travaille en collaboration avec Samuel Bellenoue. 

.
Quelles sont les plus belles courses disputées. Raconte-nous ton Tour de l’Avenir, que penses-tu des coureurs étrangers que tu as côtoyés ?

J’ai pu participer à 4 championnats de France dans les catégories plus jeunes. Mes premières courses internationales chez les juniors ont été la Classique des Alpes et le Tour du Valromey. Depuis, j’ai participé au Tour du Savoie Mont Blanc, à la Ronde de l’Isard et au Tour du Val d’Aoste qui sont de magnifiques épreuves. 

Le Tour de l’Avenir a été pour moi 10 jours de compétitions magiques ! Disputer une course avec un niveau aussi relevé et une aussi belle organisation m’a beaucoup marqué ! Parmi les coureurs étrangers que j’ai côtoyés, j’ai eu beaucoup de respect pour Jaakko Hanninen et ce qu’il a réalisé sportivement. C’est également quelqu’un de très humain avec qui j’aurais aimé faire une saison complète avec lui l’année dernière. Malheureusement sa chute au Rhône Alpes Isère Tour nous a privé de ce plaisir...

.
Quelle type de coureur es-tu ? Ta marge de progression ? Tes objectifs à plus long terme.

Je suis plutôt typé grimpeur mais j’affectionne également les "contre-la-montre" Depuis tout jeune j’essaie de progresser d’année en année sans brûler les étapes et je pense avoir encore une belle marge de progression devant moi. Aujourd’hui membre de l’Équipe de France , j'ai espoir de briller sur des Coupes du monde. Mon objectif  est de passer chez les professionnels. 

.

Pour avoir assisté à certaines de tes courses, tu cours parfois à contre-temps, manque de confiance en tes capacités ?

Il m’a fallu un peu de temps pour acquérir la force nécessaire des élites et prendre confiance sur le fait que je peux rivaliser avec les meilleurs. C’est ce qui m’a parfois pénalisé sur certaines courses en effet. J’ai néanmoins à ce jour beaucoup progressé.  Je ne suis pas attentiste, j’aime être actif en course. Je ne suis pas avare de mes efforts sans pour autant griller inutilement trop de cartouches.


 

 

Vainqueur de la 2ème étape du Rour du Pays d'Olliergues 2016

Vainqueur de la 2ème étape du Rour du Pays d'Olliergues 2016

 

Qui sont tes modèles au plus haut niveau ?

Je n’ai pas forcement de modèle, j’affectionne surtout les coureurs attaquants qui osent tenter des coups en course comme Thibaut Pinot, David Gaudu que j’ai eu la chance de rencontrer en course en Bretagne alors que j’étais encore cadet ou encore  Guillaume Martin qui sont de très bons grimpeurs

.
Comment s’est passé le confinement, comment vois-tu la reprise ?

Mon confinement s’est bien passé. J’avais encore les cours pour m’occuper l’esprit et j'ai effectué un  stage professionnel en télé-travail. Côté vélo , j'ai découvert et ai utilisé  la plateforme Zwift  rendant  les séances de home-trainer plus ludiques. J'ai même fait une course de six étapes, trop drôle lol, on se prend vraiment au jeu !

A présent, j’imagine une reprise en Août sur le modèle habituel mais avec des normes de sécurité très importantes... certainement moins de public sur le bord des routes pour commencer et malheureusement fini les bisous des charmantes hôtesses sur le podium !!!

.

As-tu des contacts avec des équipes pros après ce très bon Tour de l’Avenir?

Non,  je n’ai pas encore de contact avec des équipes professionnelles mais je compte et j’espère  bien que cette année sera une bonne année pour moi pour être repéré.

.

Pour terminer raconte-nous une ou deux anecdotes amusantes survenues en course ou à l’entraînement.

Sur ma première  course en minime alors qu’on ne me connaissait pas, on entendait à chaque tour crier : «  Allez Jacques, allez mon lapin !!! » Tout le peloton se regardait et demandait «  C'est qui Jacques le lapin ? » Et là je me faisais tout discret…. Il s’agissait des encouragements de ma mère !!!

Je vous rassure, aujourd'hui elle se contrôle mdr.



 

 

Meilleur grimpeur du Tour du Pays d'Olliergues 2017

Meilleur grimpeur du Tour du Pays d'Olliergues 2017

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog du cyclisme en Auvergne Limousin
  • : - Tous les résultats des épreuves disputées en Auvergne, Limousin, Languedoc-Roussillon et région P.A.C.A. ainsi que les courses de Six Jours et de demi-fond.
  • Contact

Recherche